Association générale des étudiants: L’AGE UQTR souffle ses 40 bougies

0
Mathieu Roy, président actuel de l’AGE UQTR. Photo: M. Lortie
Mathieu Roy, président actuel de l’AGE UQTR. Photo: M. Lortie

Cette année 2015 marque les 40 ans de l’Association générale des étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR). Pour marquer cet anniversaire, plusieurs évènements seront organisés par le conseil exécutif à compter de ce mois-ci.

C’est à la suite d’une grève générale du Syndicat des professeurs et dans un but de créer un réel pouvoir étudiant que le 19 mars 1975, les étudiants de l’UQTR se rassemblent en Assemblée générale et fondent l’AGE UQTR. L’idée maitresse de cette association est de former un syndicat étudiant. C’est dans le but de sauver la session, paralysée jusque-là par la grève des professeurs, que, le 26 mars 1975, ce nouveau regroupement occupe le Complexe sportif puis le pavillon Pierre-Boucher de l’université, ce qui marquera sa première action militante. Cette action mènera à une entente de reconnaissance mutuelle et de coalition entre le Syndicat des professeurs et l’AGE UQTR. Deux ans plus tard, le gouvernement du Québec reconnait officiellement l’AGE UQTR comme une entité à part entière.

Une première transformation de l’association se fait dans les années 1980 qui aboutira à un changement de ses statuts et règlements jugés déficients et à l’embauche du premier employé de l’AGE UQTR. Le 30 janvier 1989, l’AGE UQTR se fait alors reconnaître par le conseil d’administration de l’UQTR. La dernière restructuration de l’AGE aura lieu entre 2007 et 2009 afin  d’harmoniser les règlements généraux et les politiques de l’association et pour répondre aux attentes des étudiants et à l’expansion de l’AGE UQTR.

40 ans plus tard…

Dès sa fondation, l’AGE UQTR souhaitait mettre en place divers services pour les étudiants. Dans les premiers temps, un comptoir de photocopies est créé, un journal étudiant, puis un café, qui deviendra l’UTREK avant de fermer ses portes, seront accessibles aux étudiants. Dans le milieu des années 1990, la Chasse Galerie voit le jour et sera 100% étudiante. Le local 1012 voit également le jour une dizaine d’années plus tard. L’été 2013 marque la fin de la construction du pavillon à la Vie étudiante (PaVÉ), qui sera uniquement dédié à la vie étudiante. S’ensuivra l’ouverture de la halte-garderie, Le P’tit Bacc, pour les membres de l’AGE ayant des enfants.

Dès sa fondation, l’AGE UQTR souhaitait mettre en place divers services pour les étudiants.

Durant toutes ces années et pour rappeler son objectif premier, l’AGE UQTR se politise. D’abord en s’affiliant dans des associations nationales, puis par des actions militantes. Durant le printemps érable de 2012, l’AGE UQTR votera une première fois pour une journée de grève, puis peu de temps après pour une grève générale illimitée qui durera près d’une semaine.

L’Association générale des étudiants de l’UQTR compte marquer son anniversaire tout au long de l’année, notamment au spectacle de la rentrée d’automne 2015.

L’AGE UQTR est aujourd’hui, avec ses 10 500 membres, le plus important groupe jeunesse de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here