Le mot de la rédactrice: La main à la pâte

0
864
 LUITR_Camp-de-recrutement.png

Attirés par l’échange d’idées ou par l’odeur de pizza, plusieurs étudiants se sont rassemblés à la Chasse Galerie afin d’assister au débat des aspirants aux différents postes du conseil exécutif de l’AGE UQTR.

Cette réunion annonçait la fin imminente du processus électoral. La période du vote en ligne est, au moment de sortir ce numéro, effective pour le reste de la semaine et les nouveaux élus seront connus sous peu. Je crois qu’il est inutile de rappeler l’importance de s’informer avant de faire ledit vote et aussi, surtout, d’exercer son droit.

Je dis que la période des élections générales tire à sa fin, mais ce n’est pas tout à fait vrai. En effet, deux postes sont encore à pourvoir, soit celui de vice-président aux affaires sociopolitiques et celui de la présidence, l’un étant vacant au moment des élections, et l’autre en raison d’une démissions en cours de processus.

Autre sujet à l’agenda de la politique étudiante cette semaine: une Assemblée générale spéciale pour un vote de grève. À en lire les commentaires sur la page Facebook de l’évènement, le débat risque d’être chaud. Reste à voir si tout le monde se déplacera afin de faire valoir ses arguments vendredi prochain.

L’AGE est appelée à réfléchir à l’ensemble des considérations qui touchent la communauté étudiante, à faire des choix et à passer à l’action. Si chercher des réponses unanimes est une tâche complexe autour d’une table, le défi que représente celle de considérer simultanément les intérêts de 11 000 étudiants est colossale. Soyons conscients que plus il y a d’étudiants qui exercent leur droit de vote, plus les actions plairont à la majorité.

Peu importe les idées, la seule chose à redouter, je crois, est l’indifférence et l’impression que tout va se faire sans nous. Mettons la main à la pâte et soyons partie prenante des décisions qui nous touchent.

Ah et, bonne lecture!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here