Budget provincial : Quoi en penser ?

0
118
bandeau-COOPSCO-final_01
Jeudi dernier, le ministre des Finances, Éric Girard, a déposé le plan budgétaire du Québec. Crédit: Libre de droit.

Éducation, Santé et Économie. C’est ainsi qu’Éric Girard, ministre des Finances du Québec, a débuté son discours budgétaire, énonçant ainsi les priorités de son gouvernement comme le démontrerait le budget qu’il a ensuite présenté.

Parmi les faits saillants : investissement supplémentaire de 20 milliards de dollars en infrastructure dans le domaine de l’éducation, davantage de ressources pour le maintien à domicile des ainés.es, réinvestissement en personnel dans les écoles (2.4 millions de dollars) et bonification du programme de prolongation de carrières pour contrer la pénurie de main-d’œuvre.

C’est avec un budget excédentaire que la Coalition avenir Québec (CAQ) mettra la table à son mandat, malgré les nombreuses petites dépenses ciblant des engagements électoraux, sans pour autant tout donner dans un premier budget. Ces multiples dépenses ne seront toutefois pas accompagnées d’une baisse d’impôts, car il faut financer ces différentes dépenses.

C’est avec un budget excédentaire que la CAQ mettra la table à son mandat.

À noter qu’un versement au fonds des générations, grand placement gouvernemental pour l’avenir et les générations futures, sera fait au montant de 2.5 millions de dollars. Le rendement du fonds des générations étant supérieur au coût de la dette, il est plus avantageux de procéder ainsi, considérant qu’auprès des agences de notations internationales, un versement dans le fond des générations équivaut à un remboursement de dette nationale.

Toutefois, on peut dénoter dans le budget présenté par le gouvernement Legault que les prévisions macroéconomiques prévoient un ralentissement de l’économie québécoise (croissance du produit intérieur brut plus faible). En cas de ralentissement, le gouvernement caquiste prévoit, malgré tout, des budgets excédentaires, ce qui permet de se questionner pour les années futures. Serait-ce de l’austérité à l’horizon?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here