Concours d’affiches scientifiques: Exposer le savoir

0
84
bandeau-COOPSCO-final_01
Exposition aux CAPS de l’UQTR d’affiches scientifiques. Crédit: Julien Boisvert.

Les 20 et 21 mars derniers, au Centre de l’Activité Physique et Sportive (CAPS) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), étaient exposées les affiches de quelque 125 à 145 étudiants.es de premier cycle et de cycles supérieurs inscrits.es à la 26e édition du concours d’affiches scientifiques.

Lancé par le professeur de biophysique, Julian Gruda, en 1993, ce concours était à l’origine réservé à son département, mais s’est depuis ouvert aux programmes de sciences de la nature et de génie, de sciences de la santé et de sciences humaines et sociales. Ce concours s’est déroulé en deux étapes : le mercredi soir, les comités de programme choisissaient leurs finalistes, lesquels pouvaient passer devant le comité de sélection qui nommait les vainqueurs et les victorieuses. La cérémonie de remise des prix avait ensuite lieu le jeudi 21 mars, à l’Atrium Centre des études universitaires (C.E.U.) de l’UQTR.

De nombreux prix et honneurs ont été remis. Hormis les Prix du doyen et les Mentions du doyen remis aux gagnants.es de chacun des trois domaines, trouvait-on également le prix Julian Gruda, remis par la présidence d’honneur, M. Pierre Bénard, à Vincent Chalifour (2e cycle). La mention de la présidence d’honneur, remise à Justine Cinq-Mars (3e cycle), ainsi que de nombreux prix remis, entre autres, par l’Association Générale des Étudiants (AGE) de l’UQTR.

Pour beaucoup des participants.es, ce concours est une expérience importante et enrichissante, autant sur le plan personnel que professionnel.

Les étudiants.es s’étant vu décerner le Prix du doyen sont Simon Chauvette (1er cycle) et Sarra Touj (3e cycle) en sciences de la santé, Cassandre Blais (1er cycle) et Camille Joanisse (2e cycle) en sciences humaines et sociales et Julien Thériault-Gauthier (1er cycle) et Claire Letanneur (3e cycle) en sciences de la nature et génie. Notons que l’affiche de M. Thériault-Gauthier lui a également mérité le prix du Carrefour d’entrepreneuriat et d’innovation (CEI).

Pour beaucoup des participants.es, ce concours apporte cependant davantage que des bourses remises par le décanat des études. Il s’agit d’une expérience importante et enrichissante, autant sur le plan personnel que professionnel, et d’une opportunité de partager aux visiteurs.ses leur passion tout en les faisant profiter de leur expertise.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here