COVID-19 : Qu’en est-il du sort réservé à nos animaux?

0
45

On le sait et on le redira, l’ampleur de la pandémie occasionnée par la propagation du Coronavirus affecte grandement notre quotidien, au point de vue social et économique. Cette crise sanitaire amène son lot d’incertitudes et nous procure un stress constant. Notre communauté se voit en ce moment paralysée par tout ce qui se produit sous nos yeux. Certes, la situation causée par le COVID-19 change d’heure en heure, mais qu’en est-il du sort réservé à nos animaux, ces fidèles compagnons qui nous procurent une dose de bien-être et d’amour en ces temps de distanciation sociale?

Démystifier le vrai du faux

La question que tout le monde se pose : les animaux peuvent-ils ou non nous transmettre la COVID-19? Selon l’Association canadienne des médecins vétérinaires, les poils de nos animaux peuvent transporter le virus comme nos mains, mais il faut prendre conscience qu’aucun animal ne peut être infecté ni transmettre le virus. L’idée est simple, le virus peut rester sur le pelage quelques heures, si et seulement si touché par une personne infectée.

Dans la même optique, la Dre Caroline Kilsdonk, Présidente de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, affirme : «Il ne s’agit pas de créer d’inquiétudes supplémentaires, mais simplement de prendre conscience que le poil de l’animal peut fort probablement transporter le virus un certain temps, comme un objet le ferait».

Lire aussi : Zone techno : COVID-19 et la désinformation

En effet, rien ne prouve pour l’instant que le virus se propage chez nos animaux, bien qu’il faille rester vigilant. Les experts ignorent encore des éléments importants sur l’expansion du Coronavirus. Face à l’ampleur de la situation et en attendant d’être mieux informé-e-s, les règles à suivre pour toute personne ayant reçu un test positif et étant en présence d’un animal doivent être respectées :

  • évitez tout contact étroit avec eux
  • évitez de les câliner ou de les embrasser, et empêchez-les de vous lécher, de s’installer sur vous ou de dormir dans votre lit
  • respectez les règles d’hygiène respiratoire
  • évitez de tousser et d’éternuer sur vos animaux
  • demandez à un membre de votre ménage de prendre soin de vos animaux
  • si ce n’est pas possible, lavez-vous toujours les mains avant de toucher ou de nourrir vos animaux
  • limitez les contacts de vos animaux avec d’autres personnes et animaux
  • vous pourriez devoir les garder à l’intérieur

Nous citons ici directement un communiqué intitulé Actualité, Événements et Ressources COVID-19, du site officiel de l’Association canadienne des médecins vétérinaires.

Sortir à l’extérieur avec Fido : une bonne ou une mauvaise idée?

Compte tenu des restrictions gouvernementales mentionnées les derniers jours, il est préférable de limiter nos déplacements. Ainsi, les amateurs et amatrices de sorties dans les parcs à chien devront s’abstenir, d’autant plus que les sports canins et l’agilité demeurent des activités à remettre à plus tard. Notre devoir de citoyen-ne est de privilégier les balades à l’extérieur, dans les rues de notre quartier ou dans les pistes enneigées.

Soulignons aussi l’importance de faire preuve de précaution en tout temps, c’est-à-dire de porter attention aux enfants qui seraient tentés de caresser les animaux qu’ils croisent lors d’une balade. En revanche, il ne faut pas pour autant négliger le temps consacré à notre animal. Au contraire, notre routine change, le confinement à la maison et le «congé de travail forcé» demeure le moment idéal pour passer des heures avec notre boule de poil préférée. Point positif, les animaux, inconscients de tout ce qui se passe, sont si heureux de nous voir à la maison!

animaux COVID-19
Crédit photo: Amélie Roy Doucet

Services essentiels à notre disposition

En cas d’urgence seulement, les vétérinaires restent actuellement ouverts, mais les propriétaires doivent comprendre les enjeux et retarder le suivi annuel de leur animal, en attendant que la crise soit rétablie. En conséquence, il vaut mieux reporter le toilettage, car le virus aura tendance à vivre plus longtemps sur le pelage humide, au risque de contaminer les humains.

Et la SPA? Est-elle considérée comme un service essentiel? Oui! Comme plusieurs services, leurs heures d’ouverture se sont vues modifiées. Le lundi, le service d’adoption reste ouvert jusqu’à 21h et le mardi de 7h à 22h. Ses activités continuent, avec les restrictions nécessaires, afin d’assurer la sécurité des employés, des bénévoles et des clients. Les rendez-vous se déroulent un à la fois et le personnel fait tout en son possible pour garder une certaine distance.

l’adoption doit être faite de façon éclairée, pour s’engager à suivre notre animal tout au long de sa vie.

Le bénévolat, naturellement annulé, est une décision prise pour limiter les regroupements en assurant la sécurité des travailleurs et vice versa. À titre d’exemple, le samedi 28 mars aurait eu lieu les portes ouvertes de la succursale de Trois-Rivières, où les citoyen-ne-s étaient invité-e-s à visiter le centre d’adoption. Des kiosques ainsi que des tirages étant prévus, ce n’est que partie remise pour les intéressé-e-s qui pourront tout de même participer à l’événement. Prochainement, une nouvelle date sera communiquée sur leur page Facebook.

SPA Mauricie animaux
Publication sur la page de la SPA Mauricie
Crédit photo: Facebook

Isolement rime avec adoption

 L’isolement à domicile et l’éloignement social n’empêchent pas de tirer un peu de positif en ces jours plus difficiles. Les réseaux sociaux nous inondent de mauvaises nouvelles puisque les cas de personnes contaminés ne cessent d’augmenter. Or, sous un angle plus positif, la SPA Mauricie a annoncé sur sa page une nouvelle qui redonne espoir : 52 animaux ont trouvé une famille d’accueil en moins de 48 heures. Ce malaise engendré par la pandémie donne envie aux gens d’intégrer un animal de compagnie à leur routine, mais il faut garder en tête que notre devoir est d’enrayer l’abandon d’animaux. Donc, cette prise de décision doit être faite de façon éclairée, pour s’engager à suivre notre animal tout au long de sa vie.

Pour en savoir plus sur les recommandations à prendre et s’informer davantage sur le sujet :

Radio-Canada : COVID-19 : comment adopter un animal lors de la distanciation sociale? (lire ici)

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here