Don à la bibliothèque de l’UQTR : De nouveaux livres pour les étudiants

0
Publicité
Le directeur de la bibliothèque Benoît Séguin, deuxième à gauche, Jean-François Veilleux, à sa gauche, président de la cellule des jeunes de la SSJB, et les donateurs du projet. Photo : S. Paradis

Par Cassandra Sabas, journaliste

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de la Mauricie et le caucus des étudiants souverainistes de l’UQTR ont offert gracieusement à la bibliothèque de l’établissement des livres des Éditions du Québécois.

La bibliothèque de l’UQTR a récemment fait cette acquisition, notamment grâce à Jean-François Veilleux, étudiant au Département de philosophie et des arts. À la recherche de livres de l’écrivain québécois Pierre Falardeau dans les rayons de la bibliothèque, il s’est aperçu de l’absence de certaines des œuvres de l’auteur.

M. Veilleux, président de la cellule des Jeunes de la SSJB de la Mauricie, a profité du partenariat de son association avec les Éditions du Québécois pour fournir à la bibliothèque universitaire «seize livres et un DVD traitant de l’histoire ou de la littérature québécoise, pour un montant total de 316$», a expliqué M. Veilleux. «Ces livres bénéficient à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire du Québec ou aux écrivains d’ici, ainsi qu’à tous les étudiants dans différents domaines, comme l’histoire ou la littérature par exemple.»

«Ces livres bénéficient à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire du Québec ou aux écrivains d’ici.» – Jean-François Veilleux

Parmi les dons, on retrouve cinq livres de Pierre Falardeau : La job, Le monde selon Elvis Gratton (co-écrit par René Boulanger), Québec libre!, Octobre (le scénario) ainsi que Le jardinier des Molson. On y trouve également quelques livres permettant de retracer l’histoire du Québec comme la 2e édition de La bataille de la mémoire de René Boulanger, Menaud, maître-draveur de Félix-Antoine Savard et Pour la patrie de Jules-Paul Tardivel.

La SSJB de la Mauricie est un organisme trifluvien qui existe depuis 79 ans et qui a pour objectif de promouvoir la langue française et le patrimoine québécois ainsi que de favoriser l’indépendance du Québec.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici