Game Over : Tokyo Game Show 2012 – Un salon à domicile

0
906
 LUITR_Camp-de-recrutement.png

Encore un salon me diriez-vous? Eh oui, il faut savoir que le monde du jeu vidéo n’existe pas seulement sur vos consoles ou dans vos magasins multimédia. Voilà pourquoi nous nous retrouvons cette fois-ci à Tokyo, au Japon, pour une nouvelle édition du Tokyo Games Show.

Organisé par le Computer Entertainment Supplier’s Association (CESA), le Tokyo Games Show a accueilli, en cette année 2012, plus de 200 000 visiteurs. Cependant, et cela ne devrait plus vous surprendre, le premier jour a évidemment été réservé aux professionnels du secteur pour laisser la place aux visiteurs amateurs les deux jours suivants. C’est donc entre le  20 et le 23 septembre que la capitale du jeu vidéo nous a ouvert ses portes pour nous rappeler que le monde virtuel prend une place importante dans la vie de chacun d’entre nous.

Le Tokyo Games Show est vu comme une avancée vers le futur pour les gamers. Pourquoi? Parce qu’il faut savoir que la terre nipponne représente le berceau du jeu vidéo. Avez-vous déjà rêvé de voir le futur? Le Tokyo Games Show l’a réalisé pour vous, amis gamers!

Conférence de Sony

Qu’est-ce que Sony pourrait nous dire de plus sur sa PlayStation 3 et sur l’avenir de sa PS3? Cette fois-ci, Sony nous a dévoilé un nouveau modèle de sa console de salon pour tous ceux qui n’ont pas encore été séduits. En effet, c’est à travers des courbes plus modernes que le constructeur japonais nous a présenté les nouvelles formes de la PS3, avec des qualités physiques plus avantageuses, car celle-ci sera 50% plus légère et plus compacte que son modèle original.

Côté console portable, le producteur est encore passé à la vitesse supérieure, en mettant de l’avant sa petite merveille, la PS Vita. Durant cette conférence, un mot clé était à retenir : «CROSS», qui signifie en bon français «Interconnexion». Oui, car Sony nous a démontré qu’il est capable de développer son système d’interaction entre sa console portable et sa console de salon. Par exemple, il sera possible de transférer un jeu de la PS3 à la PS Vita pour continuer à jouer sur l’écran portable ou encore d’utiliser la PS Vita comme manette de console. Les résultats sont très prometteurs (bizarrement, cela ne vous rappelle pas la sortie d’une console concurrente?).

Enfin, le constructeur japonais propose deux nouveaux coloris pour sa PS Vita qui seront sous les tons «CosmicRed» et «Fire Blue».

Du côté de Nintendo

Comme tous les ans, Nintendo est un des grands absents de ce salon, ce qui n’a pas empêché les éditeurs de représenter ses machines. Un opus et un seul a fait la différence sur la dernière console portable de Nintendo, car il a fallu attendre, pour certains, plus de 11 heures pour pouvoir jouer à l’un des jeux phares de ce salon : Monster Hunter 4. Seuls les plus patients ont pu contempler la nouvelle fluidité proposée par l’éditeur ainsi que la nouvelle orientation de la caméra, critiquée lors de l’opus précédent.

Évidemment, Monster Hunter 4 offrira à ses adeptes de nouveaux décors et de nouvelles créatures très variées. Toutefois, il faudra attendre au minimum deux ans pour pouvoir s’évader dans les Territoires Antiques.

Du fait de l’absence de Nintendo, peu de jeux ont été présentés. Ceci a été une grande déception pour tous ses fans qui s’attendaient à découvrir une fois de plus de grandes nouveautés concernant la nouvelle console. Le constructeur japonais a expliqué qu’il préférait garder un maximum de suspense jusqu’à la sortie de la Nintendo Wii U. Il faut croire que Nintendo sait se faire désirer.

Chez Microsoft 

Microsoft a lui aussi manqué à l’appel. Cependant, les absents n’ont pas toujours tort, car c’est à travers les produits américains que les éditeurs ont pu présenter leurs nouvelles créations. L’atout de Microsoft reste le système Kinect. Bandaï a enfin réussi à faire retomber en enfance la génération 80-90 par sa nouvelle sortie : Dragon Ball Z for Kinect. Les souvenirs de votre incarnation du célèbre San Goku dans les cours de récréation referont assurément surface dans votre salon! Plus de 50 personnages seront mis à disposition dont un inédit que Bandaï a voulu garder secret. Alors laissez la manette vous envahir pour devenir vous-même le Super Guerrier! Vous n’aurez besoin que de vos points, vos jambes et votre énergie pour venir à bout du terrible Freezer!

Cette année, le Tokyo Games Show 2012 a été marqué par plus de vivacité que l’année dernière et a su prendre une revanche sur les évènements de 2011. Par contre, la diversité attendue par les amateurs de jeux vidéo n’a pas été un point fort du salon car, lors du Tokyo Games Show, les constructeurs et les éditeurs préfèrent ne pas tout dévoiler avant les sorties officielles. Alors comme on dirait au Japon : «Kaméhaméha!»

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here