La LUITR: L’énigme de la poutine au saumon

0
115
LUITR
Philippe Drolet et Noémie Leduc
Crédit photo: Marc-André Marion Flamand

C’est un retour au calme cette semaine, après le match de la LUITR contre la LIM la semaine passée, qui marque une nouveauté dans le retour de la saison régulière. Le match de ce soir est animé par Mathieu Plante et Charlee Larouche, avec Alexandre Hamel aux platines. La soirée est arbitrée par Alexandre Marchand, membre de la LIM. Ce dernier est de retour dans toute sa méchanceté selon les dires de Mathieu Plante.

Le match oppose les Oranges aux Bleus : les Oranges sont composés de Frédérik Simon, Frédéric Laferrière, Noémie Leduc et Philippe Drolet. Les Bleus, eux, sont composés de Gabriel Lecompte, Laurence Gaudreault, Sophie Béland et Félix-Antoine Aubé-Lechasseur.

«Qu’est-ce qu’elle fait dans notre lit?»

La liberté est quelque chose de lourd, et c’est ce que Marchand fait comprendre aux joueur.euse.s dès sa première improvisation. Cette dernière est de type commerce, et ici, le thème est entièrement libre. Les Bleus nous offrent Lecompte, avec son magasin de curseur de souris, dans lequel Laferrière vient rompre avec lui, après qu’il a manqué la St-Valentin et que Drolet veule une souris (et non le curseur) en forme de Big Ben. Les Oranges nous offrent Simon et son magasin de cartes en gros. Ici, on a Gaudreault qui vient porter un magyar à pointes et Aubé-Lechasseur qui cherche des cartes de Dragonball (t’es 15 ans en retard mon vieux!).

don’t bring a knife to a gun fight

La soirée continue avec une impro comparée où Laferrière et Drolet incarnent un couple homosexuel, le lendemain de leur anniversaire de mariage. À leur grande surprise, il y a une femme dans leur lit conjugal (Leduc) et un charmeur de serpent à leur porte (Simon). La situation se règle lorsqu’on sait que Laférrière a la mémoire trop courte pour se rappeler dans quel verre il met le GHB, alors il en met tout simplement dans le verre de tout le monde!

Lire aussi : Match spécial : Je préfère ma LUITR avec la LIM

Série Z et déformation téléphonique

On a ensuite droit à l’histoire rocambolesque du mythique Mister Freeze à saveur saumon de 1979. Joué en alternance par les Bleus et les Oranges. Passant à travers divers flash-backs et fast-foward, on a vite conscience de l’étendue de l’histoire qui causera Aubé-Lechasseur à se transformer en saumon après avoir mangé le Mister Freeze… et que malgré les efforts de Leduc et Laferrière, c’est finalement Simon, dans le rôle d’un ours qui a raison de lui.

LUITR
Laurence Gaudreault
Crédit Photo: Marc-André Marion-Flamand

Marchand continue dans les bonnes improvisations lorsqu’il propose un sketch inspiré de synopsis de films de série B, Ghost Dog et Le Vélocipasteur. Simon nous rappelle ici le vieil adage don’t bring a knife to a gun fight lorsqu’il sort un fusil au visage de Drolet, un samouraï qui en avait marre de suivre les codes de déontologie. Les Bleus quant à eux nous rappellent l’histoire d’un village où les prostituées sont terrassées par des ninjas… les mêmes qui vont plus tard envahir le village de Saint-Herménégilde.

Les Bleus, qui s’en sortent bien dans cette impro, malgré leur pénalité pour décrochage collectif écopée plus tôt, nous offrent maintenant une réécriture de l’histoire de la poutine. Si tout semble compréhensible lorsque Gaudreault nous offre l’histoire, tout se déforme assez rapidement avec Lecompte et Aubé-Lechasseur qui nous racontent le terrassement des poutines et la tentative d’extermination par Drummondville.

Laferrière a la mémoire trop courte pour se rappeler dans quel verre il met le GHB, alors il en met tout simplement dans le verre de tout le monde!

Le match se termine par une victoire des Oranges avec 9 points contre 6. Les étoiles du match sont données à Gabriel Lecompte (étoile des Oranges), à Noémie Leduc (étoile des Bleus) et à Félix-Antoine Aubé-Lechasseur (étoile de l’arbitre).

On se voit la semaine prochaine pour un autre match fort stimulant, opposant les Rouges aux Verts!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here