Le tour du proprio: Printemps, changement de logement?

0
dany lescarbeau

Mars, un mois chargé. Un changement d’heure, un changement de saison et pour certain.e.s, un changement… de logement! Vous vous sentez à l’étroit? Le prix de votre loyer est rendu trop dispendieux? Vous désirez cohabiter avec votre nouvelle flamme? Toutes ces raisons sont bonnes pour désirer un nouveau chez soi.

Bien qu’il s’agisse d’une étape que nous vivons presque tou.te.s au moins une fois dans notre vie, cela peut représenter une source de stress pour certain.e.s. Afin de simplifier le processus, je vous exposerai quelques trucs et conseils qui pourront vous apaiser durant cette phase de transition et ainsi, vous pourrez mieux profiter du printemps qui s’en vient!

demenagement
Crédit photo : corpiq.com

L’avis de renouvellement

En vous transmettant un avis écrit, le propriétaire peut modifier des conditions au bail, tel que le prix et les inclusions de votre loyer. Pour un bail d’un an et plus, le propriétaire aura un délai de 3 à 6 mois avant la fin du bail pour vous envoyer cet avis. Par exemple, dans le cas d’un bail de 12 mois débutant le 1er juillet, le propriétaire ne pourra dépasser la date du 31 mars. (Je vous l’avais dit qu’il s’en passait des choses en mars!) Si vous ne recevez pas d’avis écrit, le bail est normalement renouvelé (reconduit) automatiquement, et ce avec les mêmes conditions. Il sera alors de votre responsabilité d’aviser votre propriétaire si vous ne désirez pas demeurer dans votre logement. 

Sachez que si l’on juge le français sur Tinder, dites-vous que les propriétaires le feront aussi lors de votre premier contact avec eux.

La Régie du logement mentionne clairement les options possibles à faire dans le mois suivant la réception de l’avis; aviser que vous quittez, aviser que vous acceptez les modifications ou bien aviser que vous refusez les modifications proposées (eh oui, c’est possible!) Pas de réponse au locateur? Votre bail est renouvelé en acceptant ses modifications!

La recherche du logement idéal

Votre premier réflexe sera de débuter votre recherche sur les sites bien connus tel que Kijiji, Marketplace de Facebook et même lesPAC. Sachez qu’un petit dernier commence aussi à se faire voir le plus en plus : Kangalou. Créé par la CORPIQ, Corporation des propriétaires immobiliers du Québec, ce joli site internet permet une recherche très précise à l’aide de nombreux critères. À vous la grande terrasse au deuxième!

kangalou

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous abonner à des alertes courriel selon vos critères. De cette façon, vous serez avisé.e rapidement de la disponibilité du logement parfait pour vous.

Le contact et la visite

« Salut, j’aime bcp se logement. Il ait dispo? » 

Sachez que si l’on juge le français sur Tinder, dites-vous que les propriétaires le feront aussi lors de votre premier contact avec eux. Soyez poli.e.s, aimables et utilisez un bon français. Vendez votre salade et démarquez-vous!

Il y a parfois une forte compétition pour un logement convoité, n’hésitez pas à contacter le propriétaire par téléphone afin de créer un contact plus naturel et dynamique. Vous avez des questions? Posez-les, c’est le bon moment de clarifier les choses afin d’éviter de faire perdre du temps à qui que ce soit. 

En discutant avec le.la propriétaire et en vantant les mérites de Fido, il se peut qu’il soit un peu plus ouvert.

Soyez à l’heure convenue pour la visite. Observez bien l’état du logement et discutez avec le.la propriétaire d’éventuelles réparations et rénovations. Je vous conseille fortement de faire inscrire les détails sur le bail le cas échéant afin d’éviter tout malentendu. Vous êtes de l’extérieur? Pourquoi ne pas faire une première visite par Facetime ou Messenger?

L’enquête

Vous avez pris une décision éclairée et le logement visité est fait pour vous, super! Le.la propriétaire vous informe que pour vous louer, il fera une enquête de crédit en plus de la vérification habituelle de vos références. Cette pratique de plus en plus courante permet au propriétaire de confirmer vos habitudes de paiement.

crédit logement
Crédit photo : Service ProprioEnquête de la CORPIQ

Vous avez manqué trois paiements sur votre compte de téléphone cellulaire? Informez le propriétaire que vous avez eu un souci temporaire. À l’inverse, si votre situation financière est plus grave, il ne faut pas non plus la minimiser, car dans tous les cas, le propriétaire verra cette information.

Lire aussi : Le tour du proprio : L’importance d’une assurance locataire

Et Fido?

Ce n’est malheureusement pas tou.te.s les propriétaires qui sont petfriendly. Légalement, ceux-ci peuvent vous refuser leur logement pour cette raison, mais ne vous laissez pas décourager par une simple mention sur leur annonce. En discutant avec le propriétaire et en vantant les mérites de Fido, il se peut qu’il.elle soit un peu plus ouvert.e. Lors d’une visite planifiée, amenez-le avec vous. Un chien calme et obéissant pourrait vous faire gagner des points. En dernier recours, il vous est aussi possible d’offrir au propriétaire un certain montant en dépôt advenant des dommages au logement. Sachez qu’au Québec, il est interdit pour un propriétaire d’exiger un dépôt de garantie, mais rien de vous empêche, vous, de lui proposer.

Et Hydro?

Le propriétaire vous mentionne que le loyer n’est pas énergivore? Hydro-Québec offre l’option d’estimer le cout d’électricité, mieux vaut valider pour avoir l’esprit tranquille.

Bon magasinage!

N’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou suggestions: dany.lescarbeau@uqtr.ca

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here