«L’exercice un médicament Trois-Rivières»: Première édition de la Semaine de la santé par l’activité physique

0

La Semaine de la santé par l’activité physique avait lieu du 7 au 11 novembre dans la ville de Trois-Rivières. «L’exercice un médicament Trois-Rivières» invitait la population à plusieurs conférences avec des professionnels du milieu.

Première édition de l’événement

La première édition de la Semaine de la santé par l’activité physique avait lieu au début du mois de novembre 2016. Organisée par le département des sciences de l’activité physique, cette activité avait pour but de faire valoir les bienfaits de l’activité physique sur la santé humaine.

L’événement s’adressait aux étudiants, aux professionnels de la santé, ainsi qu’à tous ceux et celles souhaitant en apprendre plus sur des sujets d’actualité, comme les différents aspects de la santé et les répercussions de l’activité physique sur celle-ci. Ils étaient invités à assister à cinq conférences. Celles-ci, offertes gratuitement, avaient lieu pendant l’heure du dîner, sur le campus de l’UQTR et dans le pavillon d’enseignement de la faculté de médecine de l’Université de Montréal. Marilyne Roy, du département des sciences de l’activité physique, était l’organisatrice de l’événement.

François Trudeau faisait partie des cinq conférenciers présents lors la semaine de la santé par l’activité physique. Photo: Gracieuseté
François Trudeau faisait partie des cinq conférenciers présents lors la semaine de la santé par l’activité physique. Photo: Gracieuseté

Cinq conférences offertes

Cinq professionnels de divers domaine du milieu de la santé ont offert des conférences tout au long de la semaine. Parmi ces professionnels, on pouvait y retrouver des kinésiologues, des podiatres et des infirmières.

La première conférence, «Prendre 15 lbs à l’université? Le rôle de l’activité physique, des habitudes de vie et de l’environnement», offerte par le kinésiologue Alexandre Busque, traitait des étudiants universitaires et de la prise de poids durant leur parcours scolaire. Avec 60% des étudiants qui prennent du poids lors de la première année d’études supérieures et 22,9% des étudiants d’une université québécoise en surpoids, cette conférence visait à présenter des manières pour faciliter l’adoption de comportements de santé.

La docteure Magali Brousseau-Farley, professeure au département des sciences de l’activité physique de l’UQTR, omnipraticienne et podiatre, offrait la conférence du mardi. Celle-ci portait sur les impacts bénéfiques de l’activité physique sur la gestion du diabète de type 2 et de ses comorbidités fréquentes, notamment chez les personnes présentant des ulcérations plantaires.

Le professeur clinicien en kinésiologie Charles Tétreau a donné le mercredi une conférence s’intitulant «L’activité physique: facteur de risque ou de protection de blessures musculo-squelettiques?» au pavillon de la santé de l’UQTR.

La population trifluvienne était invitée à en apprendre plus sur des sujets d’actualité, comme les différents aspects de la santé et les répercussions de l’activité physique sur celle-ci.

Le jeudi 10 novembre 2016 était donnée une conférence sur les bénéfices de l’activité physique et sur les saines habitudes de vie pour un patient de l’hémodialyse (méthode d’épuration du sang). Elle était présentée par François Trudeau, docteur en kinésiologie, professeur-chercheur en physiologie de l’exercice.

La semaine s’est terminée en force avec une dernière conférence portant sur l’intervention par l’activité physique chez les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires. Lors de celle-ci, la professeure titulaire Julie Houle, du Département des sciences infirmières, explorait si le podomètre était un allié dans ce combat. C’est un sujet qu’elle connait bien, puisqu’avant d’obtenir son poste à l’UQTR, Julie Houle avait œuvré 11 ans dans les milieux cliniques spécialisés tels que les soins intensifs, l’unité coronarienne, et les cliniques ambulatoires de cardiologie et en réadaptation cardiaque.

La première édition de la Semaine de l’activité de la santé par l’activité physique s’est donc terminée le 11 novembre dernier, avec plusieurs participants heureux de leurs nouvelles connaissances acquises.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here