Soccer des Patriotes: défaites pour les féminines et les masculins face aux Carabins de l’Université de Montréal

0
Publicité
Les Carabins ont su museler les attaques des équipes des Patriotes. Crédit photo: Patriotes UQTR

Les Carabins de l’Université de Montréal étaient en ville jeudi soir dernier afin d’y affronter les Patriotes pour un programme double. Les équipes féminine et masculine de l’UQTR n’ont pas eu la soirée espérée, puisque les Montréalais ont quitté la pelouse du CAPS avec deux victoires en poche, toutes deux acquises par la marque de 1 à 0.

L’équipe féminine des Patriotes lance la soirée

Les filles sont les premières à disputer la victoire à leurs adversaires. C’est une lourde tâche qui attend la troupe de Durnick Jean, car les Carabins n’ont subi qu’une seule défaite à leurs sept premiers matchs. Pour leur part, les Patriotes tentent de retrouver le chemin de la victoire, elles qui ont perdu leurs deux rencontres précédentes.

Les Carabins amorcent le match en force

Comme on pouvait s’en attendre, Montréal débute le match en lion. La gardienne des Pats, Florence Bilodeau, doit s’interposer dès la 2e minute de jeu afin de contrer une attaque adverse. Peu de temps après, les Carabins mènent une contre-attaque en vitesse et frappent le poteau de plein fouet à la droite du filet des Trifluviennes. À la 13e minute, Bilodeau effectue un autre gros arrêt sur une redirection de la tête. Les attaques montréalaises se poursuivent, notamment à la 26e minute, où la gardienne des Patriotes bloque une frappe qui vient du haut de la surface.

Les Patriotes montrent finalement des signes de vie alors que leur première vraie menace a lieu à la 32e minute de jeu. La gardienne montréalaise doit s’interposer en sautant afin de faire l’arrêt du bout des doigts. Le jeu retourne par la suite de l’autre côté. Les Carabins exécutent un jeu de passe pratiquement parfait afin d’avoir une chance de marquer près du filet. Bilodeau réussi encore une fois à garder le ballon hors du but en y allant d’un contre spectaculaire du bout du pied.

La fin de la première demie approche et le score est toujours de 0 à 0. Toutefois, Montréal menace à la 44e et réussit finalement à percer le mystère Bilodeau en profitant d’un retour de lancer pour ouvrir la marque. Les Patriotes retournent donc aux vestiaires, tirant de l’arrière par un but.

Les Patriotes tentent un retour en deuxième demie

La pause de la mi-temps semble avoir fait du bien à la formation de Durnick Jean. Les joueuses sont beaucoup plus combatives et réussissent à avoir la majorité du temps la possession du ballon. À la 68e minute, Shanie Soulières centre le ballon dans la surface et ce dernier dévie sur une défenseure adverse. La gardienne est toutefois alerte et met fin à la menace. Après les 45 dernières minutes de jeu et malgré un bel effort, les Patriotes ne sont pas en mesure de revenir de l’arrière et s’inclinent par la marque de 1 à 0.

Les féminines s’inclinent par la marque de 1 à 0 face aux Carabins. Crédit photo: Patriotes UQTR

Au tour des masculins des Patriotes de disputer la victoire aux Carabins

Les masculins poursuivent la soirée et tentent à leur tour de récolter les trois points. Les deux équipes sont prêtes pour un match important, alors que Montréal ne possède qu’un petit point d’avance au classement sur l’UQTR.

C’est dans une température froide que les deux équipes foulent le terrain afin d’amorcer la première demie. On assiste à un début de match assez tranquille, sans grande chance de marquer d’un côté comme de l’autre.

Les visiteurs font bouger les cordages tôt dans le match

À la 19e minute, les Carabins s’amènent en zone ennemie à deux contre un. Le gardien des Patriotes, Mathieu Lacharité, fait pression sur le joueur en possession du ballon afin de le défier, mais ce dernier réussi tout de même à trouver le fond du filet. C’est alors 1 à 0 pour les visiteurs.

Les locaux tentent de répliquer par l’entremise d’Hugo Raposo qui, à la 27e, prend une frappe du haut de loin. Le tir manque toutefois de précision et le score reste donc inchangé. Les Patriotes reviennent à la charge deux minutes plus tard, alors qu’Émile Boivin effectue une passe vers le devant du filet pour Gabriel Balbinotti qui se retrouve près du gardien. Ce dernier réussi toutefois à bien venir fermer l’ouverture et réaliser l’arrêt. Le reste de la demie se conclut sans feux d’artifice et les représentants de l’UQTR retraitent au vestiaires en déficit d’un but. À ce moment, les Trifluviens comptent quatre tirs cadrés contre un seul pour les Montréalais.

Les Trifluviens ne peuvent créer l’égalité

La deuxième demie se déroule rondement et on observe peu de chances de marquer de qualité d’un côté comme de l’autre. Le jeu est relativement fermé, ce qui plaît aux Carabins, étant à ce moment en avance par un but. Les représentants de l’Université de Montréal obtiennent alors une chance de marquer alors qu’un centre est dévié de la tête dans la surface réparation. Lacharité vient toutefois fermer la porte en faisant dévier le ballon sur la barre horizontale. Le temps commence à être un facteur pour les Pats qui doivent trouver une manière de créer l’égalité. Ils obtiennent certaines chances en zone adverse et le gardien vient même appuyer l’attaque en sortant considérablement de sa cage.

Dans les arrêts de jeu, Lacharité effectue un gros arrêt alors qu’un joueur adverse s’amène seul contre lui. Malheureusement, il s’agit de la dernière action du match et le sifflet final de l’arbitre retenti immédiatement après. L’équipe masculine s’incline donc par la marque de 1 à 0, score qui aura tenu de la 19e minute jusqu’à la fin de la rencontre.

L’équipe masculine des Patriotes échappe le match par la marque de 1 à 0. Crédit photo: Patriotes UQTR

Deux petits buts auront donc suffi aux Carabins afin de venir arracher deux victoires aux Patriotes sur leur terrain. Les féminines, tout comme les masculins, seront de retour sur la pelouse du CAPS le vendredi 14 octobre afin d’y affronter les formations de l’Université McGill.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici