Stages en éducation: Journée d’action pour les étudiants en enseignement

0
Les étudiants en éducation arboraient un chandail de la CRAIES pour la journée de mobilisation. Photo: Courtoisie
Les étudiants en éducation arboraient un chandail de la CRAIES pour la journée de mobilisation. Photo: Courtoisie

Le 26 mars dernier, les associations départementales en éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) se sont jointes à une journée de mobilisation pour interpeler le gouvernement quant à la situation précaire des stagiaires en éducation.

Ce ne sont pas moins de 100 000 étudiants qui se sont mobilisés en ce vendredi 3 avril pour rappeler au gouvernement la situation précaire des étudiants ayant un stage à effectuer en éducation. Toute la journée, des actions de visibilité ont été organisées dans plusieurs écoles du Québec qui accueillaient des stagiaires. Pour l’occasion, les stagiaires en enseignement portaient des chandails de la Campagne de revendications et d’actions interuniversitaires pour les étudiants et étudiantes d’éducation en stage (CRAIES).

Toute la journée du 3 avril dernier, des actions de visibilité ont été organisées dans plusieurs écoles du Québec qui accueillaient des stagiaires.

Les associations étudiantes qui participent à la CRAIES revendiquent que les stagiaires en éducation reçoivent une compensation financière égale à 330$ pendant la durée de leur stage et qu’une compensation additionnelle, inspirée du règlement de l’Aide financière aux études, soit mise en place dans le cas où un stagiaire serait dans l’obligation de trouver un deuxième logement pour faire son stage.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here