Un grand projet d’été : le recueil «Autres voix»

0
106
LUITR-2019_A2019.png
autres voix lancement
À droite, Adis Simidjiza (éditeur, DL&DR); à gauche de ce dernier, Mélissa Thériault (coéditrice), en compagnie de visiteur.se.s. Crédit: Julien Boisvert.

La Chasse-Galerie se faisait l’hôte le lundi 9 septembre à 16h du lancement du recueil de textes en philosophie de l’existence intitulé Autres voix. Mélissa Thériault, professeure à l’Université du Québec à Trois-Rivières au département de Philosophie et des arts, qui a participé avec son équipe à réunir les textes, était présente pour rencontrer les visiteur.se.s, de même qu’Adis Simidzija, fondateur des Éditions DL&DR où le recueil a été publié.

L’origine de ce projet réalisé tout d’un trait cet été tient au cours de Philosophie et existence que devait donner Mme Thériault. «On n’a jamais exactement les livres comme on les voudrait en édition universitaire», nous affirme-t-elle. En effet, elle a rapidement constaté que la grande majorité des philosophes cités, entre autres Kierkegaard, Nietzsche ou Heidegger, étaient des hommes. Il lui est donc venu à l’esprit de mettre ce projet en branle et de réunir dans un recueil des textes de philosophie existentialiste dont les auteurs seraient, en fait, des autrices, afin de rétablir la parité.

C’est ainsi qu’a vu le jour Autres voix: Textes en philosophies de l’existence, comportant des extraits de textes divers de Thérèse d’Avila, Marie de l’Incarnation, Germaine de Staël, Simone Weil et Simone de Beauvoir.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here