Hockey ⎯ Week-end explosif pour les Patriotes: Le rouleau compresseur trifluvien

0
Avec sa récolte de neuf points face à RMC et Nippissing, Guillaume Asselin a dépassé le défenseur des Redmen, Samuel Labrecque, au sommet des pointeurs du circuit. Photo: Benoit Villemure
Avec sa récolte de neuf points face à RMC et Nippissing, Guillaume Asselin a dépassé le défenseur des Redmen, Samuel Labrecque, au sommet des pointeurs du circuit. Photo: Benoit Villemure

Les Patriotes ont connu un doublé tout simplement fracassant les 5 et 6 février derniers en Ontario. L’équipe de l’heure des Sports universitaires de l’Ontario (SUO) a servi deux corrections de 13-0 face aux Paladins de RMC et de 8-1 contre les Lakers de Nippissing pour ainsi s’assurer de terminer au premier rang du classement général des SUO.

Le défi était modeste puisque les hommes de Marc-Étienne Hubert se mesuraient à deux formations qui possédaient une fiche cumulée de 15-31-6 en 2015-2016. L’occasion était bonne pour l’entraîneur-chef des Pats de donner un premier départ à son gardien auxiliaire Charles-Étienne Martin cette saison face aux Paladins, qui ne revendiquaient que trois victoires depuis le début de la campagne. Sans avoir été extrêmement sollicité, le portier de 22 ans a bien fait en bloquant les 19 rondelles dirigées vers lui pour obtenir sa première victoire de la saison par blanchissage. Marc-Olivier Mimar et Guillaume Asselin ont bien fait dans ce duel à sens unique ayant tous deux enfilé l’aiguille à trois reprises. Ce dernier a également connu un fort match samedi contre Nippissing avec un but et cinq mentions d’aide. Asselin est littéralement en feu par les temps qui courent, lui qui a amassé 15 points à ses quatre dernières rencontres. L’attaquant de 23 ans a profité de sa récolte de neuf points face aux Paladins et aux Lakers pour dépasser le défenseur des Redmen de McGill, Samuel Labrecque, au sommet des pointeurs au pays avec 46 en 26 parties.

De son côté, Marc-Étienne Hubert a évidemment aimé ce qu’il a vu au cours de ce voyage de deux matchs. Au-delà du pointage, le pilote estimait que ses joueurs ont démontré beaucoup de maturité lors de ces affrontements, surtout après un match émotif face aux Redmen il y a dix jours.

«Les gars ont joué avec beaucoup d’énergie en fin de semaine. Ce n’est pas évident de débarquer en Ontario et de sortir de gros matchs lorsque l’enjeu n’est pas nécessairement élevé. Ça aurait pu être tentant de prendre ces deux parties à la légère, mais ç’a été tout le contraire», ajoutait Hubert, certainement satisfait que son équipe se soit assurée de terminer l’année au premier rang avant le dernier week-end d’activités.

Un autre congé pour Sébastien Auger?

Charles-Étienne Martin ne devrait pas attendre bien longtemps avant de retourner dans la mêlée. Avec un championnat de la saison régulière déjà en poche et deux matchs à faire au calendrier régulier, on voudra certainement donner du repos à Sébastien Auger, qui a été d’office lors de 25 des 26 joutes de son équipe cette année. On peut donc s’attendre à ce que la recrue soit devant la cage des siens face aux Stingers de Concordia mercredi soir.

«Les gars ont joué avec beaucoup d’énergie en fin de semaine.» –Marc-Étienne Hubert

«Il n’a pas été grandement sollicité face à RMC, mais il a fait le travail quand c’était le temps. Charles-Étienne travaille très fort, que ce soit sur la patinoire ou à l’extérieur. Il s’est grandement amélioré depuis son arrivée avec nous et il mérite certainement un départ prochainement», affirmait Hubert.

Les Patriotes prendront donc la direction de Carleton le 12 février, après le duel face aux Stingers mercredi, pour conclure leur saison 2015-2016. Il pourrait bien s’agir d’un prélude en vue d’un éventuel affrontement lors des séries éliminatoires.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here