Aigles de Trois-Rivières: Les matchs se suivent… mais ne se ressemblent pas

0
30
bandeau-COOPSCO-final_01
Juan Kelly, le joueur de premier but, a réussi plusieurs bons coups, en plus de produire un circuit solo jeudi. Crédit: Jessyca Marchand.

Après un départ fait de hauts et de bas, les Aigles de Trois-Rivières ont su rebondir pour remporter la série contre les Champions d’Ottawa.

Le mardi 30 juillet

La partie a commencé en force pour la troupe de T.J Stanton. Menant 6 à 1, dès la première manche, grâce entre autres au voltigeur trifluvien, Raphaël Gladu, les Aigles ont toutefois été incapables de continuer sur leur lancée. Les Champions sont revenus de l’arrière pour l’emporter 8 à 6, produisant sept points sans riposte afin de se sauver avec la victoire au premier affrontement. L’offensive de l’équipe d’Ottawa a permis de mettre la balle en lieu sûr à douze reprises, en plus de produire deux circuits pendant la rencontre.

Le lanceur Chris Murphy (4-4, 4.57), a eu plus de difficultés qu’il ne l’aurait voulu au monticule. En six manches, il a accordé quatre points, sept coups sûrs et un but sur balles. Elhaaj, Muhammad, Cortland Cox et Brandon Brosher ont suivi, mais la défaite officielle appartient à Cox, sa troisième de la saison.

Le mercredi 31 juillet

C’est sous le ciel lourd de nuages que les Aigles voulaient prendre leur revanche sur les Champions. Toutefois, dès le milieu de la troisième manche, la pluie s’est abattue, forçant l’arrêt, alors que les équipes étaient toujours à égalité 0 à 0. L’équipe d’entretien du terrain a travaillé d’arrache-pied pour que le match puisse reprendre, mais il a toutefois fallu patienter près de deux heures pour voir de nouveau les Aigles et les Champions en action.

Alors que la plupart des partisan.e.s avaient quitté.e.s, d’autres sont resté.e.s et ont pu voir la magie opérer chez l’équipe trifluvienne. Dès la reprise du match, onze points ont été produits par les locaux en seulement deux manches. Soulignons toutefois plusieurs buts sur balles accordés, en plus de Tucker Nathans qui a été atteint par un lancer, permettant des points « gratuits ». Les Champions ont tenté de faire une remontée comme la veille, mais les Aigles n’avaient pas l’intention de se faire avoir une deuxième fois, gagnant le match 14 à 4.

Brandon Barker (4-2, 3.48) avait commencé la rencontre, mais a été remplacé après l’arrêt de pluie par Cam Lafleur (4-2, 4.71) qui se mérite la victoire. David Glaude, Taylor Brennan et Raphaël Gladu ont réussi deux coups sûrs chacun, en plus de produire plusieurs points.

Le jeudi 1er août

La série, égale un à un, promettait un match haut en couleur. Pourtant, il a fallu attendre en septième manche avant qu’une équipe s’inscrive au tableau indicateur. Les Aigles, avec un circuit solo de Juan Kelly, ont ouvert la marque, puis ont réussi deux autres points en huitième manche, gagnant le match 3 à 0. Le joueur de troisième but, Taylor Brennan, qui a connu plusieurs difficultés au cours des dernières semaines, autant à l’offensive qu’à la défensive, a connu une excellente rencontre, produisant un coup sûr en plus de réussir d’importants retraits.

Domenic Mazza (1-2, 1.38), n’a permis que deux coups sûrs aux Champions en cinq manches de travail. Tyler Ferguson, Elhaaj Muhammad, Cortland Cox et Garrett Mundell se sont ensuite relayés afin de signer une convaincante victoire. Muhammad obtient sa toute première victoire de la saison, tandis que Garrett Mundell récolte son quatorzième sauvetage.

Frappeur du mois

La Ligue Can-Am a choisi Raphaël Gladu comme frappeur du mois de juillet 2019. Le voltigeur trifluvien avait déjà remporté le joueur de la semaine un peu plus tôt dans le mois. Cette saison, en 145 apparitions au bâton, il a réussi 51 coups sûrs et 5 circuits, pour une moyenne de 0,352.

Les Aigles ont maintenant rendez-vous avec les Miners de Sussex, les meneurs au classement, pour une série de quatre rencontres au Skylands Stadium.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here