Aigles de Trois-Rivières: Série difficile pour les Aigles

0
36
bandeau-COOPSCO-final_01
Kevin McNorton a été le seul lanceur des Aigles à mériter une victoire, lors de la série face aux Capitales de Québec. Crédit: Jessyca Marchand.

Le mardi 23 juillet

Voulant prouver que la défaite du dimanche était chose du passé, les Aigles s’amenaient à Québec avec l’espoir de vaincre la pire formation de la Ligue Can-Am, et ainsi, se rapprocher un peu plus des Miners de Sussex qui occupe le premier rang du classement. Toutefois, la rencontre ne s’est pas déroulée comme ils le désiraient et les Oiseaux se sont inclinés par la marque de 12 à 3.  Les erreurs, les mauvais jeux ainsi que la défensive des Capitales ont permis à la troupe du gérant Scalabrini de signer un gain convaincant.

Garrett Harris (7-1, 3.76), de loin le meilleur lanceur de l’équipe trifluvienne, depuis le début de la saison, a connu un deuxième départ consécutif très ordinaire, permettant pas moins de six coups sûrs et cinq buts sur balles en moins de trois manches de travail. Puis, de leur côté, les releveurs n’ont pas su arrêter l’offensive des Capitales.

Malgré les neuf coups sûrs des Aigles, ceux-ci n’ont réussi qu’à inscrire trois points, grâce entre autres au Trifluvien, Raphaël Gladu, et au Vénézuélien, Alberth Martinez.

Le mercredi 24 juillet

Pour la seconde rencontre, T.J Stanton a fait confiance au lanceur Chris Murphy (4-4, 4.46) pour commencer le match. En un peu plus de six manches de travail, il a accordé huit coups sûrs, mais s’est rattrapé en retirant huit frappeurs sur des prises. Il n’a accordé que deux points, tandis que les Aigles prenaient les devants 5 à 2.

C’est en fin de partie que tout s’est joué, alors que Garrett Mundell (1-2, 3,00), le spécialiste des fins de partie, s’amenait au monticule en neuvième manche. Malheureusement, il a connu la pire sortie de sa saison, accordant quatre coups sûrs et deux buts sur balles, permettant ainsi aux Capitales de marquer quatre points dans la manche. C’est ainsi que les Aigles se sont inclinés au compte de 6 à 5.

À l’offensive, Anthony Hermelyn a réussi la longue balle, sa septième de la saison. David Glaude, le frappeur le plus constant de l’équipe, a déposé deux fois la balle en lieu sûr, en plus de produire un point.

Le jeudi 25 juillet

Le sort de la série allait se jouer lors du dernier duel. Les Aigles pourraient-ils rebondir ou subiraient-ils un balayage honteux?

C’est Kevin McNorton (7-5, 5.47) qui avait la lourde tâche de freiner Québec. Malgré des sorties parfois difficiles, le lanceur de 6 pieds 6 pouces a réussi à freiner l’élan des Capitales, n’accordant que quatre coups sûrs et trois buts sur balles en six manches de travail. Lors de sa présence sur le monticule, un seul point a été produit par les locaux. C’est également le seul de la partie que les Capitales ont inscrit au tableau, dans une victoire de 3 à 1 des Aigles.

Dans un match plutôt lent, Tucker Nathans a produit son huitième circuit de la saison, alors que David Glaude et Juan Kelly frappaient deux coups sûrs chacun.

Un fait à souligner, le Trifluvien, Francis Désilets, ancien joueur des Aigles junior et des Aigles Can-Am, a changé d’uniforme et joue maintenant pour les Capitales. Sa soirée s’est toutefois très mal terminée, entrant en collision avec Juan Kelly au premier but, avant de sortir du terrain à cause d’une blessure au bras.

Dès vendredi, les Aigles ont rendez-vous au Stade de Trois-Rivières contre les Jackals du New Jersey pour une série de trois rencontres. Malgré la semaine difficile de l’équipe trifluvienne, ils occupent toujours le deuxième rang, suivi des Jackals.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here