Badminton ⎯ Compétition par équipe féminin et masculin: Acquérir de l’expérience

0
Pascal Villemure a été le premier à inscrire les Patriotes dans la colonne des victoires lors de la dernière fin de semaine de compétition à Laval. Photo: Patriotes UQTR
Pascal Villemure a été le premier à inscrire les Patriotes dans la colonne des victoires lors de la dernière fin de semaine de compétition à Laval. Photo: Patriotes UQTR

Non ce n’était pas dans le but de tout rafler que les Patriotes ont finalement décidé de prendre part aux compétitions individuelles, mais plutôt pour acquérir de l’expérience. On peut dire que les Trifluviens ont appris à la dure face aux autres universités les 24 et 25 octobre derniers. Mise à part une belle bataille dans un revers de 3-2 face à l’École de technologie supérieure, l’UQTR a connu une journée au bureau assez difficile.

Si on enlève le 3 de 5 face à l’ÉTS, Trois-Rivières n’a pas été en mesure de remporter un seul match. La troupe de Sabrina Lévesque-Bouchard s’est inclinée 5-0 face à l’Université Laval, à l’Université de Montréal (UdeM) ainsi que l’Université Sherbrooke. Les Pats ont également baissé pavillon contre l’Université du Québec à Montréal (UQAM) par la marque de 4 à 1, mais le point a été enregistré en raison d’un forfait de l’adversaire.

Malgré tout la pilote de l’équipe n’était pas déçue après la fin de semaine. Selon elle ce scénario était tout à fait prévisible. Lévesque-Bouchard s’est même dite surprise de l’opposition de ses protégés lors de certains matchs.

«On allait là-bas pour acquérir de l’expérience et pour que nos joueurs puissent s’améliorer face à des adversaires de très bon calibre. Même que je ne m’attendais pas à ce que mes gars offrent autant d’opposition à leurs adversaires», a rajouté l’entraîneur des Pats.

Il est vrai que malgré ce que le pointage indique, les joueurs des Patriotes ont livré de chaudes batailles aux représentants de l’UQAM, Montréal et Sherbrooke. Vincent Gauthier, Pascal Villemure et Simon-Pierre Frascadore n’ont pas à rougir de leurs performances. Gauthier a forcé la tenue d’une manche ultime face Lu Bonnet de l’UQAM avant de s’incliner 18-21. Le vétéran des Pats a également donné du fil à retordre au représentant de l’université de Sherbrooke Jean-Christophe Paquette, qui est difficilement sorti vainqueur du duel en deux sets identiques de 21-19. Selon le représentant de l’UQTR, c’est le manque de constance qui aura causé ces deux défaites.

«Je ne m’attendais pas à ce que mes joueurs offrent autant d’opposition à nos adversaires.» -Sabrina Lévesque-Bouchard

«J’ai connu des performances en dents de scie tout au long de la journée, si je souhaite remporter ce genre de matchs, je devrai être plus régulier», soutient Gauthier.

De leur côté, Villemure et Frascadore se sont signalés en fin de journée eux qui ont été les seuls à remporter un match au cours de la compétition avec des victoires face aux joueurs de l’ÉTS.

Laval tout simplement trop fort

Le scénario a été plus difficile face au Rouge et Or de l’Université Laval. Les Patriotes n’ont pas fait le poids en accordant 210 points face à seulement 85 points marqués. Selon Gauthier il faudrait être quasi parfait pour espérer battre le Rouge et Or présentement.

«En ce moment, ils survolent le circuit universitaire. Tu n’as pas le droit à l’erreur sinon ils te feront payer aussitôt».

Le prochain tournoi des Patriotes aura lieu du 6 au 8 novembre à Longueil dans le cadre d’un tournoi civil. Il s’agira donc d’une belle occasion pour l’UQTR de reprendre confiance avant le dernier droit de la saison.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here