Badminton – Compétition par équipe mixte: Une question de constance et de confiance

0
L’entraîneure-chef Sabrina Lévesque-Bouchard soulignait la bonne performance de Vincent Gauthier lors de la compétition du 16 janvier dernier. Photo: Patriotes
L’entraîneure-chef Sabrina Lévesque-Bouchard soulignait la bonne performance de Vincent Gauthier lors de la compétition du 16 janvier dernier. Photo: Patriotes

C’est samedi le 16 janvier dernier, du côté de l’Université de Sherbrooke, que se tenait la compétition de badminton par équipe mixte. Les Patriotes devaient se débrouiller sans quelques-uns de leurs meilleurs éléments et ils ont, par le fait même, connu une journée plutôt difficile.

À l’exception d’une belle performance lors d’un revers de 3-2 face à l’UQAM, les représentants de l’Université du Québec à Trois-Rivières n’ont pas été en mesure de rivaliser avec les autres universités. En effet, les Patriotes ont été incapables de signer un gain lors de cette compétition. Ils se sont tout d’abord inclinés 5-0 face à l’Université de Montréal, avant de subir le même sort face à l’Université de Sherbrooke, l’Université Laval ainsi que l’Université McGill.

«Par ailleurs, nous sommes une équipe en développement (trois ans sur le réseau universitaire), donc je suis consciente qu’il faudra encore quelques années avant d’avoir la notoriété des grandes universités du Québec.» – Sabrina Lévesque-Bouchard, entraîneure-chef.

L’entraîneure-chef de l’équipe, Sabrina Lévesque-Bouchard, mentionnait que dans les circonstances, ses athlètes avaient bien travaillé, et elle rappelait également que les Patriotes représentent une jeune équipe encore en développement : «La compétition s’est très bien déroulée. Par contre, il a été difficile d’être à la hauteur des autres équipes avec quelques joueurs de bon calibre qui manquaient. Par ailleurs, nous sommes une équipe en développement (trois ans sur le réseau universitaire), donc je suis consciente qu’il faudra encore quelques années avant d’avoir la notoriété des grandes universités du Québec.» L’entraîneure soulignait le bon travail de Vincent Gauthier pour sa victoire face à Jérémy Lacasse, un représentant de l’UQAM, ainsi que la performance d’Andréanne Boutin pour ses deux matchs de mixte qui ont nécessité trois manches.

«Je dirais que nous allons devoir travailler sur la constance, le travail physique et la rapidité d’exécution.» – Sabrina Lévesque-Bouchard, entraîneure-chef

Des points à améliorer

Sabrina Lévesque-Bouchard expliquait ce qui, selon elle, avait moins bien fonctionné lors de la dernière compétition de son équipe : «Selon moi, c’est de la constance et de la confiance qu’il nous manquait. Il ne suffit pas d’être bon, il faut y croire, et je crois qu’après deux ou trois ans dans le circuit universitaire, c’est difficile d’y croire lorsque nous n’avons pas remporté beaucoup de rencontres. Nous avons perdu au cours de l’année beaucoup trop de matchs en trois sets. Nous ne sommes pas habitués de gagner donc je ressens un petit relâchement au niveau de la confiance vers la fin des manches. C’est pourquoi j’oblige mes joueurs à participer à deux tournois du réseau provincial ABC afin d’aller chercher de la confiance en gagnant des matchs.»

Bien qu’il ne reste qu’un seul tournoi à sa formation, la pilote de l’équipe entend bien continuer à travailler sur certains points afin de s’assurer d’obtenir les meilleurs résultats possibles pour conclure la saison. «Au niveau universitaire, il ne reste que le championnat individuel, soutient-t-elle. Par contre, il reste encore notre tournoi de financement le 20 février, le ABC de Sainte-Thérèse en février, ainsi que le championnat provincial ABC en avril. Donc, je dirais que nous allons devoir travailler sur la constance, le travail physique et la rapidité d’exécution.»

Objectifs clairs

Les objectifs pour le reste de la saison sont très clairs. Tout d’abord, il est primordial de continuer de développer les joueurs au niveau physique ainsi qu’au niveau de la rapidité d’exécution. Ensuite, l’instructrice veut effectuer du recrutement afin d’ajouter des joueurs ou des joueuses à son équipe en vue de la prochaine saison.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here