Carl Forand, entraîneur de l’équipe de badminton: Une deuxième année à la tête des Patriotes

1
Publicité
Depuis l’année dernière, Carl Forand a contribué à redresser le programme de badminton de l’UQTR qui était disparu depuis 2005. Photo: Patriotes
Depuis l’année dernière, Carl Forand a contribué à redresser le programme de badminton de l’UQTR qui était disparu depuis 2005. Photo: Patriotes

Impliqué dans le monde du badminton depuis l’âge de 13 ans et étant lui-même un grand passionné de ce sport, Carl Forand n’a pas hésité longuement lorsqu’il s’est fait offrir le poste d’entraîneur-chef de l’équipe de badminton des Patriotes de l’UQTR l’année dernière.

Il est évident qu’il s’agissait d’un défi de taille pour lui, puisque que le programme de badminton à l’UQTR effectuait un retour après une absence de huit ans après être disparu en 2005.

Toutefois, Carl Forand est l’une des personnes les mieux placées relever ce défi, puisqu’il est quelqu’un qui met énormément d’efforts dans ce qu’il entreprend, donc il demande la même chose de la part de ses joueurs et de ses joueuses.

«Je m’attends à ce qu’ils fassent tous les devoirs qu’on leur donne, comme par exemple les programmes dans les salles d’entraînement. Je m’attends à ce qu’ils aient une bonne attitude autant sur le terrain qu’à l’extérieur», avoue l’homme de 21 ans, qui se considère comme un entraîneur très technique.

Un parcours en pente ascendante

Sa carrière de joueur de badminton a débuté à l’école secondaire Val-Mauricie en secondaire 2, et Carl Forand donne beaucoup de crédit à son entraîneur de l’époque, Donald Marchand. L’homme de 21 ans a poursuivi dans ce sport depuis ses débuts, si bien qu’il a atteint des finales au niveau canadien en double masculin lorsqu’il était junior. Il est désormais classé dans la catégorie A lors des compétitions provinciales.

«Moi, je suis quelqu’un qui veut vraiment que le badminton fonctionne en Mauricie.» – Carl Forand

«L’été prochain, j’aimerais beaucoup me rendre au Danemark pendant trois mois afin de me perfectionner dans le badminton. Je suis présentement en train de ramasser mon argent, mais c’est un grand objectif pour moi», indique Forand, qui aspire à être champion provincial d’ici les deux prochaines années.

Un défi de taille

Lorsqu’il s’est fait approcher par Frederic Walziack afin d’être le nouvel entraîneur de l’équipe de badminton des Patriotes de l’UQTR l’année dernière, Carl Forand est tout de suite embarqué dans le projet.

Il donne toutefois beaucoup de crédit à ses joueurs et à ses entraîneurs adjoints. Même si ça n’a pas toujours été facile, il est fier de cet accomplissement et considère que c’est une belle preuve de persévérance de la part des personnes impliquées. Selon lui, c’est un beau projet qui reste à continuer, mais qui ne sera que bénéfique pour la région.

«Moi, je suis quelqu’un qui veut vraiment que le badminton fonctionne en Mauricie. J’habite à Québec, donc je fais l’aller-retour deux à trois fois par semaine, mais je suis quelqu’un de vraiment passionné dans ce que je fais. Je le fais parce que j’aime ça et que je veux que ça marche.»

1 commentaire

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici