Du nouveau chez les Patriotes : Retour du badminton à l’UQTR

0
Publicité
Bobby Robidas est le principal instigateur du projet de relance du badminton à l’UQTR. Il fera partie de la vingtaine d’athlètes qui représenteront les Patriotes sur le circuit universitaire du RSEQ. Photo: Patriotes
Bobby Robidas est le principal instigateur du projet de relance du badminton à l’UQTR. Il fera partie de la vingtaine d’athlètes qui représenteront les Patriotes sur le circuit universitaire du RSEQ. Photo: Patriotes

En janvier 2012, une idée commençait à germer dans la tête de Bobby Robidas, celle de ramener une équipe de badminton au sein des Patriotes. Absent de l’UQTR depuis 2005, c’était tout un défi que de remettre un programme solide sur pied. À l’approche de la nouvelle saison universitaire, les Patriotes seront en mesure de présenter une quinzaine de garçons et une dizaine de filles sur le circuit du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Plusieurs ont tenté de relancer ce sport à l’UQTR, mais en vain. C’était surtout le manque d’entraineurs de qualité qui mettait un frein à la réalisation d’un tel projet. Avec la présence de Carl Forand, ancien joueur collégial et entraineur diplômé provincial, l’équipe est entre bonnes mains. «J’ai pris ce projet comme un défi personnel. Après avoir été joueur de badminton pendant huit ans, j’avais le gout de poursuivre la compétition et je savais que je n’étais pas le seul dans cette situation à l’UQTR. Nous nous entrainons depuis septembre 2012 afin de pouvoir présenter une équipe compétitive sur le circuit universitaire et je sais que ces heures de travail seront récompensées en voyant l’ambiance qui règne dans le gymnase», lance Bobby Robidas, instigateur du programme et maintenant athlète pour les Patriotes. Le défi était de taille: amasser 3000$ en seulement deux mois. La majorité de cette somme est venue d’un tournoi civil organisé au Centre de l’activité physique et sportive de l’UQTR. C’est donc à la mi-avril 2013 que l’annonce d’une nouvelle équipe de badminton chez les Patriotes est survenue, récompensant les efforts des différents acteurs de ce projet. Grâce à une belle performance à un tournoi universitaire l’an dernier et de bons résultats au niveau civil, les Patriotes ont prouvé qu’ils avaient leur place dans le circuit provincial du RSEQ. Robidas prévoit que l’équipe se situera environ au milieu du classement pour sa première saison.

Le camp d’entrainement s’est déroulé sur six jours à coup de deux entrainements de deux heures par jour, et environ 25 athlètes étaient présents.

Bobby Robidas: un athlète établi

En 2008, il faisait partie de la formation de badminton du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke. Maintenant étudiant à l’UQTR, il court au sein de l’équipe de cross-country des Patriotes, raflant tout sur son passage. Il participe aussi à des compétitions de duathlon (course-vélo-course) de calibre mondial. Bien entouré par les kinésiologues du CAPS, Bobby se voit bien concilier les deux sports. «Ma force au badminton, c’est mon cardio. Je sais qu’il me restera toujours plus d’énergie que mon adversaire. Avec toutes les compétitions que j’ai vécues, je suis également très stable mentalement, ce qui aide énormément dans un sport comme le badminton», commente l’athlète originaire d’Asbestos.

«Nous nous entrainons depuis septembre 2012 afin de pouvoir présenter une équipe compétitive sur le circuit universitaire et je sais que ces heures de travail seront récompensées en voyant l’ambiance qui règne dans le gymnase.» -Bobby Robidas

Assurer la pérennité du programme

Le défi maintenant, c’est de conserver un programme performant durant plusieurs années. «Nous devons nous assurer que le programme est là pour durer, que ce n’est pas qu’un feu de paille. Cela commence par la création d’un engouement chez les jeunes de la région. Nous devons aller chercher les athlètes dès le secondaire», explique Bobby Robidas, conscient que le travail n’est pas terminé. Afin qu’un programme universitaire puisse perdurer, il doit être assuré d’avoir une relève pouvant le soutenir. Le badminton est assez populaire dans la région, notamment à l’école Val-Mauricie de Shawinigan qui présente d’excellents athlètes année après année. Les Patriotes devront donc faire la promotion de leur sport afin d’amener ce genre de joueurs sur les bancs universitaires au courant des prochaines années.

Les Patriotes pourront enfin démontrer ce qu’ils valent sur la scène provinciale dès le 5 octobre, alors le RSEQ présentera son premier tournoi de la saison à l’Université McGill. Cette première compétition sera par équipes mixtes.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici