Hockey ⎯ Finale de l’Est des Sports universitaires de l’Ontario (SUO): Direction le Championnat canadien

0
Avant de se rendre à Halifax pour le Championnat canadien, les Patriotes se mesureront aux Mustangs de Western pour les honneurs de la Coupe Queen. Photo: Benoit Villemure
Avant de se rendre à Halifax pour le Championnat canadien, les Patriotes se mesureront aux Mustangs de Western pour les honneurs de la Coupe Queen. Photo: Benoit Villemure

Face à un adversaire coriace, les Ravens de l’Université Carleton, les Patriotes de l’UQTR étaient probablement au meilleur de leur forme des séries lors de la finale de l’Est des Sports universitaires de l’Ontario. Avec des gains de 4-1 et 6-3, les Trifluviens ont encore une fois montré la porte de sortie à la formation d’Ottawa pour obtenir leur billet pour le Championnat canadien qui aura lieu du 17 au 20 mars prochains.

Les hostilités débutaient dans l’enceinte du Colisée de Trois-Rivières pour le match numéro un. Après une première période plutôt tranquille, les Patriotes ont finalement réussi à briser l’égalité de 0-0 à la fin du deuxième vingt grâce au quatrième but des séries de Pierre-Maxime Poudrier. L’action s’est principalement déroulée lors du troisième tiers. En avance 2-0, les hommes de Marc-Étienne Hubert ont vu les Ravens rétrécir l’écart lorsque Mitch Zion a redirigé le lancer de Brent Norris derrière Sébastien Auger. Cela a toutefois été le seul moment de réjouissance des Ottaviens. Une minute plus tard, Tommy Giroux a inscrit son deuxième filet de la rencontre pour redonner une avance de deux buts aux locaux. Carl-Antoine Délisle est venu clouer le dernier clou du cercueil de Carleton en fin de match en complétant la marque dans une cage béante.

L'équipe alignée lors de l'interprétation solonelle de l'hymne national par Christine Tremblay. Photo: Benoit Villemure
L’équipe alignée lors de l’interprétation solonelle de l’hymne national par Christine Tremblay. Photo: Benoit Villemure

L’intensité monte d’un cran à Ottawa

L’ambiance était bien présente au Ice House d’Ottawa et elle s’est certainement fait ressentir par les deux équipes. Les Ravens sont sortis très forts lors de ce duel en jouant de façon physique, parfois même à la limite de la légalité. Ces derniers ont joué dur notamment à l’endroit de Martin Lefebvre, l’élément le plus important de la brigade défensive des Patriotes, qui aura reçu son lot de coups d’épaule durant la partie.

À l’image de son adversaire, l’UQTR n’a pas été tendre dans ce match. Vincent Marcoux a assené toute une mise en échec à la tête du meilleur marqueur des Ravens cette saison, Brett Welychka. L’attaquant des Patriotes a d’ailleurs écopé d’une inconduite de dix minutes sur la séquence et il pourrait également être suspendu pour trois matchs.

Malgré le pointage, le match aura chaudement été disputé. Tirant de l’arrière 2-1 lors de la période médiane, les Patriotes ont explosé avec quatre buts sans riposte pour se donner une avance de 5-2. David Weckworth a marqué pour Ottawa avec un peu moins de cinq minutes à faire au cadran, mais comme cela a été le cas lors du premier affrontement, les Patriotes ont profité d’un filet désert pour mettre le match hors de portée des Ravens.

«Malgré le pointage des deux matchs, la série a été chaudement disputée» –Marc-Étienne Hubert

«Ils se sont gâtés sur Lefebvre et plusieurs coups étaient discutables. Malgré le pointage des deux matchs, la série a été très serrée. On mérite pleinement d’accéder au tour suivant», mentionnait l’entraîneur-chef des Patriotes au terme de la série.

Marc-Étienne Hubert a fait quelque chose qu’on ne l’a pas vu faire souvent cette année lors de cette série, c’est-à-dire modifier ses trios. Cela a certainement fait débloquer certains joueurs, dont Tommy Giroux qui a inscrit quatre buts au cours des deux matchs.

«Ce n’est pas évident de séparer des joueurs qui ont joué ensemble presque toute l’année. On voulait réveiller certains éléments offensifs et en bout de ligne les gars ont bien répondu», analysait le pilote.

Avant de prendre la direction d’Halifax, les Patriotes disputeront les honneurs de la Coupe Queen, remise aux vainqueurs du circuit ontarien, samedi prochain, face aux Mustangs de Western. L’an dernier, les Trifluviens s’étaient inclinés lors de cet événement face aux Gryphons de Guelph.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here