Jeux Olympiques de 2020: L’escalade comme nouveau sport olympique ?

0

L’escalade est un des huit sports qui étaient sur une courte liste à l’étude pour l’inclusion aux Olympiques de 2020. La présentation au Comité de sélection a été faite à Tokyo les 7 et 8 août 2015.

La démarche est enclenchée

Aujourd’hui, une nouvelle ère commence pour l’escalade avec la proposition officielle du Comité de Tokyo 2020 de l’inclure aux prochains Jeux Olympiques. Quelques étapes restent à franchir pour officialiser l’inclusion puisque le verdict final sera annoncé lors de la prochaine assemblée générale avant les Jeux de Rio en août 2016.

«Ensemble, avec les fédérations nationales et nos athlètes, nous atteindrons de nouveaux sommets», commentait le président de la Fédération Internationale d’Escalade Sportive (IFSC) Marco Scolaris suite à l’annonce, tout en précisant que l’IFSC s’engage avec plaisir et détermination à faire face aux défis que cette nouvelle étape franchie entraîne.

Un sport en pleine expansion

Depuis sa fondation en 2007, l’IFCS a connu une croissance considérable et une augmentation du nombre de grimpeurs enregistrés à travers les cinq continents. L’organisme s’est engagé dès le départ à la plus stricte conformité avec le Code antidopage de la Wada tout en consacrant beaucoup d’efforts pour l’égalité entre les sexes à tous les niveaux.

Au Canada, l’escalade est un sport en forte croissance. Une nouvelle fédération Climbing Escalade Canada (CEC) la chapeaute et est en processus pour l’obtention du support de Sport Canada. Le Canada envoie des délégations à des compétitions internationales depuis de nombreuses années et forme des grimpeurs de haut calibre comme Sean McColl, multiple médaillé aux coupes du monde et champion du monde au cumulatif à plusieurs reprises.

Aujourd’hui, une nouvelle ère commence pour l’escalade.

Au Québec, cette discipline est devenue un sport très accessible grâce aux nombreux centres d’escalade. La Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME), avec sa Commission Compétition, se positionne aussi dans cette vision sportive de ce sport avec son circuit coupe Québec qui débute prochainement sa 7e saison. Plusieurs grimpeurs québécois font partie de l’Équipe Canadienne et nous représentent sur la scène internationale.

Le Québec a aussi une représentation au sein des plus hautes instances avec Maria Izquierdo (présidente du CEC et de la commission compétition de la FQME), qui siège sur l’exécutif de l’IFSC en tant que présidente du conseil Pan Américain.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here