Les différents types d’athlètes (partie 2)

0
122113748_3355139044523331_6316814312961007221_o.png
francis lapointe plein potentiel chronique
Crédit: Sarah Gardner

La semaine dernière, je vous présentais deux types d’athlètes, qui sont décrits dans le livre de Brett Bartolomew (Conscious Coaching) et avec lesquels il est possible que vous travailliez en tant qu’entraineur ou autre professionnel faisant partie du domaine sportif.

Cette semaine, je poursuis la présentation de ces archétypes du monde du sport en vous présentant le.la royal.e et le.la spécialiste. Comme dans le premier article, je vais vous expliquer les caractéristiques de ce type d’athlètes puis je fournirai des trucs pour les entraîneurs et entraîneuses qui doivent être en relation avec ceux-ci.

Le.la royalE

Ces athlètes vont généralement avoir été valoriséEs de façon excessive dans le passé et vont souvent en avoir développé des traits narcissiques. Ceux-ci ont généralement beaucoup de talent et croient que cela leur donne plus de droits. Ils ou elles peuvent donc être frustréE lorsque leur temps de jeu ne les satisfait pas ou lorsque ceux-ci ne sont pas en accord avec certaines décisions des entraineurEs ou des arbitres.

Bien que leur confiance en soi puissent être très grande dans certaines situations, ces athlètes vont aussi éviter les aspects où ils ou elles ne se sentent pas en pleine confiance de leurs moyens car ceux-ci souhaitent toujours paraitre sous leur meilleur jour. Deux défis majeurs se présentent avec ces individus :

  1. Leur ego peut parfois être leur pire ennemi. Lorsque ces athlètes échouent un jeu ou connaissent une mauvaise séquence, ceux-ci voudront rétablir leur supériorité le plus rapidement possible en tentant des jeux grandioses et, parfois, risqués. Ce faisant, ces actions risquent d’affecter encore plus leur confiance s’ils ou elles échouent et un cercle vicieux pourrait se mettre en branle. Il faut alors faire comprendre à ces athlètes qu’il serait préférable pour eux de garder leur jeu simple et de retourner à la base.
  2. En tant qu’entraineurE, il pourrait être difficile de leur faire comprendre l’importance de l’entrainement et de leur hygiène de vie puisque ces athlètes se croient déjà meilleurEs que tous leurs coéquipiers et coéquipières. Il est primordial d’établir une relation de confiance avec ces athlètes même si cela pourrait être long et fastidieux. Lorsqu’ils ou elles vous feront confiance, il sera plus facile de leur faire comprendre toute l’importance de ces aspects pour offrir une bonne performance. 

Le ou la spécialiste

Ces athlètes ont un seul souhait : jouer. Ils ou elles sont passionnéEs par leur sport, mais un peu moins par l’entrainement. Le sport peut parfois être une échappatoire pour eux et celui-ci est au centre de leur identité. Ils ou elles se définissent essentiellement comme des athlètes.

Comme mentionné précédemment, ces individus vont parfois avoir de la difficulté à saisir l’importance de l’entrainement dans leur développement. Pour leur faire comprendre, il est important de bien leur expliquer la transférabilité de chaque exercice dans le cadre sportif. Cela pourrait nécessiter, par exemple, d’expliquer à un joueur ou une joueuse de hockey en quoi entrainer les jambes en puissance est utile pour améliorer son coup de patin.

Au plan mental, ces athlètes vont parfois accorder tellement d’importance à leur sport, qu’ils ou elles en seront grandement affectéEs quand leur performance est moins bonne. Le défi est de leur faire comprendre que de penser 24 heures sur 24 à leur sport n’est peut-être pas une bonne idée.

Si vous avez développé une bonne relation avec ces athlètes, prenez le temps d’en discuter avec eux. Tentez de comprendre pourquoi ils ou elles aiment tant leur sport en premier lieu. Par la suite, expliquez-leur comment avoir d’autres intérêts pourrait les aider dans leur pratique sportive. Demandez ensuite à ces personnes ce qu’elles feront lorsque le sport ne fera plus partie de leur vie. En même temps, vous permettrez à ces individus de commencer à penser à leur après-carrière.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here