LETTRE DE L’AGE UQTR: «Savoir, Surprendre», au-delà des «maux»

0
1126
LUITR-2019_A2019.png

Le Zone Campus met ici en ligne la lettre que Solange Lapierre, présidente de l’Association générale des étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR), a envoyée au recteur de l’UQTR, Daniel McMachon. Le journal a obtenu la permission de madame Lapierre de publier cette lettre. 

Monsieur le recteur Daniel McMahon,

Depuis plusieurs mois, les membres de l’AGE UQTR constatent plusieurs décisions de votre administration qui vont à l’encontre de la réalité des étudiantes et étudiants de notre université. Tout récemment, les membres du conseil d’administration de l’AGE UQTR ont été expulsés manu militari par le Service de sécurité de l’UQTR. Cette expulsion a été motivée par une nouvelle directive de la part de votre administration qui ne tolère plus d’étudiants à l’intérieur des pavillons au-delà d’une certaine heure, directive qui n’a d’ailleurs jamais été diffusée à nos instances concernées. Nous jugeons cette décision inacceptable, d’autant plus qu’elle va outrageusement à l’encontre de l’image de marque que vous cherchez à vendre; comment pouvez-vous vous vanter d’avoir une université à dimension humaine et ouverte lorsque votre administration restreint l’accessibilité aux étudiants? Qu’en est-il de la communication qui est censée exister dans une telle université? II faudrait peut-être vous rappeler que les étudiants ont des profils et des horaires différents qui nécessitent une écoute et une compréhension de la part de votre institution face à leurs besoins.

Peut-on parler encore une fois d’une erreur de communication ou d’une administration déconnectée de ses étudiants, à l’image du retrait récent du paiement par carte de crédit annoncé à deux semaines de préavis? Sachez, Monsieur McMahon, que les étudiants n’ont pas tous le luxe d’avoir un compte bien garni, et que l’option de paiement par carte de crédit permet à ceux-ci d’amortir le coût de leurs études et de subvenir à leurs besoins essentiels. Vous avez justifié cette décision au conseil d’administration de l’UQTR en expliquant que nous étions la seule université à offrir cette option, et que devant le déficit de l’institution, il fallait mettre fin à cette pratique. Avez-vous simplement vérifié la pertinence de ce service pour les étudiants avant de faire la recommandation à votre conseil d’administration?

Devant ces situations, l’AGE UQTR réclame l’annulation de la directive actuelle concernant la fermeture des pavillons, et qu’une meilleure consultation des étudiants soit effectuée lorsque votre administration prendra une décision qui aura un impact sur ceux-ci.

Les membres de l’AGE UQTR ont, avec raison, de grandes attentes face à votre administration. Nous voulons qu’elle soit cohérente avec les créneaux qu’elle ne cesse de répéter dans ses publicités — à savoir sa dimension humaine et l’écoute de ses étudiants — afin que ceux-ci ne soient pas que des mots…

Veuillez agréer, Monsieur le Recteur, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Solange Lapierre, présidente de l’AGE UQTR

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here