Patriotes Hockey: 3 points sur 4 en Ontario

0
Pierre-Olivier Morin compte trois assistances lors de son périple dans la région de Waterloo. Photo: Patriotes
Pierre-Olivier Morin compte trois assistances lors de son périple dans la région de Waterloo. Photo: Patriotes

Les Patriotes rendaient visite à deux équipes ontariennes la fin de semaine des 13 et 14 janvier derniers dans la région de Waterloo, à 100 km au sud-ouest de Toronto. Une défaite suivie d’une victoire par blanchissage ponctuent cette fin de semaine.

Lors du premier match de la fin de semaine, les Patriotes étaient en visite au Waterloo Rec Centre de Kitchener pour y affronter les Golden Hawks de l’Université Wilfrid-Laurier. L’équipe trifluvienne est sortie du vestiaire en première période le couteau entre les dents. Elle était affamée de victoire, dominant outrageusement ses adversaires. Lors de la première période, les Patriotes ont lancé pas moins de 23 lancers vers le filet du gardien Colin Furlong, contre seulement cinq pour les receveurs.

Un mur nommé Colin Furlong

Les efforts des Patriotes ont été récompensés alors qu’ils ont pris les devants 1-0 grâce au 13e  but de la saison de Tommy Giroux à 6:57 de la première période. Malgré leur domination, les visiteurs sont retournés au vestiaire avec un maigre but d’avance.

Après une domination des Patriotes en première période, la deuxième période a été à l’avantage des Hawks. D’ailleurs, ces derniers parviendront à tromper la vigilance de l’équipe trifluvienne grâce à un superbe but à une main. Après deux périodes, la marque était égale 1-1. À noter que le début de la deuxième période a été marqué par de la frustration de part et d’autre. Au total, 34 minutes de pénalité seront remis à Gabryel Boudreau et Matt Franczyk, suspendus pour bagarre.

Les athlètes trifluviens ont repris là où ils avaient laissé la première période en dominant leurs adversaires. C’est tout de même les Hawks qui parviendront à prendre les devants grâce à une superbe déviation alors qu’il restait moins de cinq minutes à jouer.

C’est avec un homme en plus, grâce à une cage déserte, que Mathieu Lemay a réussi à faufiler le disque derrière Furlong avec moins d’une minute à jouer pour envoyer les deux équipes en prolongation. À la suite de deux périodes de prolongation de cinq minutes chacune, le sort du match s’est fixé sur une séance de tirs de barrage remporté par les Hawks. Ils ont donc signé la victoire 3 à 2.

Lors de la première période, les Patriotes ont lancé pas moins de 23 lancers vers le filet de Colin Furlong, gardien des Hawks, contre seulement cinq pour les receveurs.

Un blanchissage pour Bélanger

Les Patriotes rendaient visite le lendemain aux Warriors de l’Université de Waterloo. Après une première période sans histoire, l’équipe de Marc-Étienne Hubert a finalement réussi à marquer le premier but du match en début de deuxième période, grâce au sixième but de la saison de Jérémy Beaudry-Ouellet.

Les deux buts des Patriotes lors de la deuxième période auront donc été l’affaire des défenseurs. Le capitaine de la formation trifluvienne, Martin Lefebvre, a marqué alors qu’il restait un peu plus de deux minutes à jouer pour cette période. Ces deux buts ont permis aux Patriotes de jouir d’une avance de 2 à 0.

Les Pats ont continué à bourdonner en territoire adverse lors de la période suivante. Les nombreuses attaques leur ont permis de prendre de l’avance. D’abord, Guillaume Asselin a creusé l’écart des siens grâce à son 13e but de la saison. Avec moins de cinq minutes à jouer, Pierre-Maxime Poudrier a complété la marque.

Les Patriotes ont donc signé une victoire de 4-0, permettant au gardien Alexandre Bélanger d’inscrire un deuxième blanchissage de la saison.

En date du 19 janvier 2016, l’équipe montre une fiche de 13 victoires et huit défaites, dont deux en prolongation pour un total de 28 points. L’équipe se retrouve au cinquième rang de la division Est de la ligue des Sports universitaires de l’Ontario.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here