Patriotes Hockey: Deux fins de semaine: deux victoires et deux défaites

0
Les Patriotes ont accueilli l’équipe des Lancers de l’Université de Windsor les 28 et 29 octobre. Photo: Patriotes
Les Patriotes ont accueilli l’équipe des Lancers de l’Université de Windsor les 28 et 29 octobre. Photo: Patriotes

Les Patriotes, durant les fins de semaine du 21-22 et du 28-29 octobre, connaissent des résultats similaires pour chaque paire de parties: une victoire et une défaite.

Le 21 octobre dernier, les Stingers de l’Université Concordia ont battu à leur domicile les Patriotes. Olivier Hinse, de l’équipe montréalaise, ouvre la marque dès la 42e seconde au premier engagement. Vers la fin de la première période, la marque est de 3-0 pour les Stingers. Puis, le capitaine des Patriotes, Martin Lefebvre, marque en avantage numérique et marque ainsi son deuxième de la saison.

Durant une deuxième période ponctuée de plusieurs pénalités des deux côtés, Dominic Beauchemin, en avantage numérique, porte la marque à 4-2 en faveur de l’équipe hôte.

En troisième période, le Patriote Pierre-Maxime Poudrier marque son premier but de la saison. Avec moins de 3 minutes à faire à la troisième période, Scott Oke inscrit un but crève-cœur, brisant les espoirs d’une remontée des Patriotes. Pour clore le tout, Hinse inscrit son deuxième but du match dans un filet désert, après que l’entraîneur-chef des Patriotes, Marc-Étienne Hubert, ait rappelé son gardien au banc en faveur d’un sixième attaquant. La marque finale est donc de 6-3.

Le lendemain, les Patriotes l’emportent 3-1 contre les Redmen de l’Université McGill au McConnell Arena de Montréal. Toutefois, il faut attendre la deuxième période avant de voir un but inscrit grâce à Patrick Delisle-Houde, de l’équipe hôte.  C’est finalement en troisième période que les Patriotes explosent avec trois buts, marqués par Jérémy Beaudry, Martin Lefebvre et Marc-Olivier Mimar.

«Avec les blessures que nous avons, tous les trios doivent contribuer. On sentait qu’on devait en faire plus […] on doit gagner les batailles. C’est le fun enfin de contribuer offensivement.» -Félix Plouffe

De Windsor à Bécancour

Les Lancers de Windsor sont les visiteurs au Colisée de Trois-Rivières le vendredi 28 octobre dernier, marquant le premier affrontement de la saison entre les deux équipes. Jouant avec le feu, la formation trifluvienne remporte toutefois le match 5-3.

Privés de leur meilleur marqueur, Guillaume Asselin, les Patriotes prennent pourtant rapidement les devants, grâce au quatrième but de la saison de Marc-Olivier Mimar. Toutefois, Dylan Séguin des Lancers crée l’égalité. En deuxième période, les visiteurs mènent 3-1.

Deux buts de l’attaquant Félix Plouffe, de l’équipe trifluvienne, nivellent la marque 3-3. Puis, un but en désavantage numérique de son collègue Carl-Antoine Delisle porte le résultat à 4-3. Puis, Jérémy Beaudry complète la remontée des Pats. La marque est de 5-3.

«Avec les blessures que nous avons, tous les trios doivent contribuer. On sentait qu’on devait en faire plus […] on doit gagner les batailles. C’est le fun enfin de contribuer offensivement.» – dixit le Patriote Félix Plouffe.

Le lendemain, les hommes de Marc-Étienne Hubert commencent pourtant le deuxième match contre Windsor en force, inscrivant deux buts tôt en début de rencontre grâce à Tommy Giroux et Vincent Marcoux.

À partir de la deuxième moitié de période, Chadd Beauman et Julian Luciani égalent la marque pour les Lancers. En deuxième période, la formation trifluvienne voient leurs adversaires doubler leur avance, sur des buts de Justice Dundas et de Dylan Seguin. Les deux buts sont marqués à 30 secondes d’écart.

En troisième période, les 328 spectateurs ont déjà vu pas moins de cinq buts inscrits, trois par les Pats, et deux par les Lancers. Vers les trois quarts de cette période, le compte est finalement de 5-5.

Malheureusement pour les Patriotes, les visiteurs marquent le but de la victoire à 18:17 de la troisième période, sur un but de Sebastian Beauregard. Le match se termine ainsi par une défaite des Pats au compte de 6-5 en temps régulier.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here