Patriotes Hockey – Retrouver le sentier de la victoire

0
195
patriotes hockey
Les Patriotes célébrant l’un des 6 buts inscrits lors de la deuxième rencontre, samedi après-midi, au Colisée. Crédit photo : Patriotes de l’UQTR (Facebook)

Le premier novembre dernier, à l’aréna Ed Meagher, domicile des Stingers de Concordia, alors que les Patriotes s’étaient inclinés au compte de 5-1, la troupe de Marc-Étienne Hubert avait goûté à une saveur terne qu’elle avait eu le temps d’oublier, celle de la défaite. Avant celle-là, la dernière défaite des Patriotes datait du 4 octobre, cela faisait donc près d’un mois que l’équipe gagnait. 

Durant cette période, la troupe de hockey universitaire avait remporté cinq parties de suite. Avec ces victoires, l’équipe s’est hissée au second rang de la division Est du classement, juste derrière les Ravens de Carleton. Le week-end dernier, l’équipe avait l’occasion de retrouver le sentier de la victoire et de faire oublier l’humiliant revers face aux Stingers. Pour l’occasion, les Voyageurs de Laurentian (2-8), bon dernier au classement, étaient les visiteurs d’un programme double au Colisée disputé vendredi et samedi au Colisée de Trois-Rivières. L’occasion était en or pour nos hockeyeurs et ils ont su bien la saisir. Retour sur un weekend de hockey aux allures de David contre Goliath.

Reprendre le chemin des gagnants vendredi

Vendredi, lors du premier des deux affrontements, c’est devant plus de 600 spectateurs présents dans le vétuste Colisée de Trois-Rivières que les Patriotes ont remporté le match par la marque de 4 à 2. Parmi les six buts inscrits conjointement par les deux formations, un seul l’a été avant la troisième période du match. Il s’agit de celui de Jordan Martel qui, avec l’aide de Julien Tessier, a ouvert la marque à 14:48 de la période initiale. Alors que l’offensive de part et d’autre a été totalement muette lors de la seconde période, les partisans ont eu droit à cinq buts lors du troisième tiers. Trois de la part des Patriotes et deux de la part des visiteurs. Simon Lafrance, Mathieu Boucher et Jordan Martel (avec son deuxième de la rencontre) ont été les auteurs des de ces trois buts trifluviens. De plus, pour ce qui est de leurs deux derniers buts, les Patriotes ont profité de l’indiscipline de leurs visiteurs en les inscrivant en avantage numérique. 

Les Patriotes n’auront donc jamais tiré de l’arrière durant les soixante minutes qu’aura duré la rencontre. Les 57 lancers dirigés vers le gardien des Voyageurs, Mackenzie Savard, témoignent eux aussi de la performance inspirée des locaux. Au final, ce retour sur le sentier de la victoire se sera fait sans trop de complexes.

De son côté, le gardien Sébastien Auger aura connu une excellente et franche soirée de travail en bloquant 27 des 29 lancers dirigés vers lui. 

Continuer à marcher dans ce sentier samedi 

Samedi, les Patriotes se sont assuré de poursuivre sur leur lancée de la veille. Cette fois, c’est au compte de 6-2 que nos locaux ont disposé des pauvres visiteurs de Laurentian. 

Comme il s’agissait d’un deuxième départ en moins de vingt-quatre heures, le gardien vedette de la formation, Sébastien Auger, s’était vu octroyer un match de repos alors que Mathieu Bellemare a été envoyé dans la mêlée par l’entraîneur Hébert. Le gardien recrue a bien fait, repoussant 24 des 26 lancers dirigés vers lui.

Au niveau offensif, les Patriotes ont, pour leur part, dirigé pas moins de 48 rondelles vers le gardien adverse. Le festival offensif a été animé, entre autres, par William Leblanc qui a réussi un tour du chapeau et par son coéquipier Zachary Lavigne qui, pour sa part, a obtenu un triplé d’assistances.  L’indiscipline n’a pas joué en la faveur des visiteurs non plus, eux qui ont laissé les Patriotes jouer avec un homme en plus à sept reprises durant la rencontre.

Quoi qu’il en soit, les Patriotes auront passé le balai sur un adversaire qui ne déplace pas beaucoup d’air ni de poussière. Il faudra demeurer la tête froide et descendre rapidement de notre nuage pour la suite. En ce sens, le fidèle portier des Patriotes, Sébastien Auger, vétéran de cinq saisons, avait sa propre opinion.

Sébastien Auger : Se gonfler d’expérience sans s’enfler la tête

Le cerbère a d’abord tenu à valoriser les deux prestations du weekend de l’équipe en mettant de l’avant l’effort acharné et les circonstances complexes d’un programme double : « C’est toujours difficile de jouer deux matchs en deux jours contre la même équipe, mais j’ai bien aimé voir la constance que nous avons affichée. Ça contrastait pas mal avec notre défaite à Concordia».

«…j’ai bien aimé voir la constance que nous avons affichée. Ça contrastait pas mal avec notre défaite à Concordia»

Sébastien auger, gardien de but

Par la suite, le gardien a tenu bon de mentionner que son équipe sait très bien qu’il reste encore de gros matchs à jouer contre des puissances du circuit : «Nous savons très bien qu’il nous reste encore beaucoup de chemin à faire et que nous pouvons encore nous améliorer. Nous prenons constamment de l’expérience et c’est beau à voir»

À propos des succès de l’équipe, Auger a affirmé qu’il se mandatait lui-même, personnellement, à veiller à ce que personne ne s’enfle la tête avec ces succès collectifs et que le groupe continue de performer et de patiner dans l’humilité. À savoir pourquoi il jugeait qu’il en était de son mandat, le gardien a simplement mentionné que cela s’inscrivait dans son journal de règles non écrites de vétéran de cinquième et dernière saison.

Un autre deux en deux dans quelques jours

Les Patriotes reprendront le flambeau au Colisée de Trois-Rivières dès vendredi prochain 15 novembre, alors que l’Université Queen viendra tenter de freiner notre puissante formation. Les deux équipes se retrouveront ensuite quelques heures plus tard, samedi à 15h00, afin de compléter un deuxième programme double en autant de semaines pour nos Patriotes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here