Patriotes Hockey: Une défaite après cinq victoires

0
Tommy Giroux, qui aura marqué le seul but contre les Gaels. Photo: Les Patriotes
Tommy Giroux, qui aura marqué le seul but contre les Gaels. Photo: Patriotes

La partie du 2 décembre opposant les Patriotes de l’UQTR aux Paladins du Collège militaire royal du Canada a été reportée à une date ultérieure. Ce répit n’aura toutefois pas empêché l’équipe trifluvienne de subir une défaite de 2-1 le lendemain. Elle jouait contre les Gaels de l’Université Queen’s, toujours à Kingston.

Le match s’est avéré serré dans l’ensemble. En effet, il aura fallu attendre à 13:10 de la deuxième période pour qu’un premier but s’inscrive au tableau, au détriment du gardien de but des Pats, Sébastien Auger. Toutefois, il faut dire qu’Auger a dû affronter 15 tirs durant cette période tandis que ses collègues ont attaqué le filet adverse à seulement sept reprises.

Lors de la période suivante, Tommy Giroux, assisté de Pierre-Olivier Giroux et de Mathieu Lemay, réplique en faveur des Patriotes. Giroux marque ainsi le seul et unique but de son équipe lors de cette partie. Presque dix minutes après, soit à 18:30, les Gaels sont bien décidés à ne pas céder le dernier mot à leurs adversaires. C’est Slater Doggett qui va sceller l’issue du match par le deuxième but en faveur de l’équipe de Kingston.

Les Pats reviennent de leur séjour à Kingston avec une annulation et une défaite.

Pour le total des tirs au but, les Gaels en ont effectué 35, contre 36 pour l’équipe de l’UQTR. Toutefois, malgré ce mince écart, il faut dire que les Patriotes ont dominé sur le plan offensif à la troisième période. En effet, les membres de l’équipe ont affronté le filet 15 fois, contre neuf pour les gars de Kingston.

Les 100 personnes présentes au Memorial Center ont pu donc passer une bonne soirée. Cette partie a permis à l’équipe kingstonienne de s’assurer la première place au classement de la division Est de la ligue des Sports universitaires de l’Ontario (SUO). Cependant, pour les Patriotes, leur défaite provoque un glissement d’une position dans cette même ligue, passant du troisième au quatrième rang.

Les Pats peuvent garder le sourire pour au moins deux raisons. D’abord, Guillaume Asselin maintient sa deuxième position parmi les marqueurs de la ligue. Ensuite, Pierre-Olivier Morin se retrouve sur la deuxième marche du podium pour le nombre de points.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here