Patriotes Hockey: Une histoire qui se répète trop souvent

0
123
bandeau-COOPSCO-final_01
L’indiscipline des Patriotes a permis aux Lakers de l’emporter.
Crédit: Simon Lahaye

Le 27 janvier dernier, les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) affrontaient, pour un deuxième soir consécutif, les Lakers de l’Université de Nipissing. Ce duel a été plus difficile que le précédent pour les trifluviens. Bien qu’ils aient dominé l’équipe locale au chapitre des tirs au but (38 contre 23), l’UQTR a baissé pavillon 4 à 2.

Les Lakers ont profité des opportunités offensives causées par les nombreuses pénalités attribuées aux « Pats » : 46 minutes sur 11 infractions contre seulement 10 minutes sur 5 infractions mineures . Avec trois buts en avantage numérique et le dernier dans un filet désert, l’équipe de Nipissing a été très opportuniste dans l’ensemble.

Les Patriotes reviennent donc à Trois-Rivières avec deux points sur une possibilité de quatre et devront avoir la mémoire courte afin de se préparer à affronter l’équipe de l’Université Carleton vendredi soir, au Colisée de Trois-Rivières, puis le lendemain sur la patinoire extérieure à Saint-Tite.

Les hommes de Marc-Étienne Hubert occupent présentement la septième position (29 points) de la division Est de la ligue Sports universitaire de l’Ontario (SUO). Toutefois, avec trois matchs à disputer d’ici la fin du calendrier régulier, les Patriotes sont à seulement quatre points de la troisième position. Discipline et travail ardu permettront peut-être aux hockeyeurs trifluviens de se hisser au classement d’ici la danse du printemps.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here