Premier match de la saison à domicile: Les Pats s’éclatent contre Ottawa: victoire de 7-2

0
Lors de leur match inaugural à domicile, les Patriotes ont dominé avec un résultat de 7-2 contre les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa. Photo: Patriotes
Lors de leur match inaugural à domicile, les Patriotes ont dominé avec un résultat de 7-2 contre les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa. Photo: Patriotes

Le défi semblait modeste pour les Patriotes, puisqu’ils affrontaient une équipe qui n’avait toujours pas amassé de victoires cette saison, et qui effectue cette saison un retour au sein des Sports Universitaires de l’Ontario (SUO), après avoir purgé une suspension de 15 mois, en lien avec un scandale sexuel. Il s’agit des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa.

Gonflés à bloc, forts d’un week-end parfait dans le nord de l’Ontario, les hommes de l’entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert s’amenaient à Trois-Rivières, afin de disputer leur premier match de la saison à domicile, au Colisée de Trois-Rivières.

L’atmosphère était donc à la fête au Colisée, où pas moins de 620 personnes s’étaient présentées pour encourager leurs joueurs préférés.

Les Trifluviens ont commencé le match en lion, obtenant une excellente chance de marquer dès les premières secondes de la partie. À une minute 33 secondes de la première période, Guillaume Asselin faisait scintiller la lumière rouge derrière le gardien des Gee-Gees, Anthony Brodeur.

Asselin, qui a récolté ainsi son troisième but de la saison, s’est amené en deux contre un avec Marc-Olivier Mimar. Ce dernier a servi une passe parfaite à son coéquipier, qui n’a tout simplement pas raté pareille occasion.

Une minute 14 secondes plus tard, Asselin a obtenu son deuxième but du match, déjouant Brodeur sur un jeu très semblable à celui qui avait conduit à son but précédent. Cette fois-ci, le deuxième but d’Asselin a été assisté par l’un des nouveaux venus des Patriotes, Timothé Simard.

Quelques instants plus tard, un autre nouveau venu au sein des Pats, Gabriel Slight, a obtenu son premier but de la saison, sur un jeu orchestré à nouveau par Marc-Olivier Mimar.

Les Patriotes se sont donc retirés au vestiaire avec une avance de 3-0 après une période.

Il a fallu attendre environ sept minutes en deuxième période pour avoir droit à un autre but, encore à l’avantage des locaux. Tommy Giroux a déjoué Brodeur sur un superbe tir des poignets, donnant une mention d’assistance à Pierre-Maxime Poudrier et à Mimar, qui a récolté ainsi une troisième passe dans le match.

«Les Gee-Gees ont un club jeune, mais lorsque nous avons joué contre eux en présaison, ils étaient rapides et très travaillants. Ce ne sera pas facile ce soir.» Pierre-Olivier Morin

Quelques secondes plus tard, Timothé Simard a obtenu son premier but de la saison et son deuxième point du match, sur un jeu ne laissant aucune chance au gardien des Gee-Gees.

Les Patriotes menant donc cinq à zéro, l’entraîneur-chef de l’équipe ottavienne a décidé de remplacer son gardien, le fils de Martin Brodeur, par son auxiliaire, Graham Hunt. Ce changement de gardiens semble fouetter la troupe ontarienne, qui marque son premier but du match.

À peine 30 secondes plus tard, Asselin a complété son tour du chapeau en déjouant Hunt, pour obtenir son sixième but en trois parties seulement.

De retour en troisième période et menant cinq à un, les Patriotes ont vu les Gee-Gees marquer leur deuxième but du match, grâce à une excellente passe de Kevin Domingue, rejoignant ainsi

Justin Charbonneau pour son premier.

La troisième période a été passablement occupée pour les officiels du match, qui ont décerné pas moins de neuf pénalités aux deux équipes, dont plusieurs pour rudesse ou conduite antisportive, en seulement 20 minutes d’action. À 17:40, Charles-David Beaudoin a inscrit son premier but de la saison, aidé de Pierre-Olivier Morin et du capitaine des Verts et Oranges, Martin Lefebvre.

Les Patriotes l’emportent donc au compte de 7 à 2, récoltant une troisième victoire en trois matchs.

À noter que les Patriotes ont dirigé la rondelle sur le filet adverse neuf fois en première période, huit fois en deuxième, et dix fois en troisième, pour un total de 27 lancers.

De leur côté, les Gee-Gees ont lancé neuf fois en première période, 15 fois en deuxième, et 16 fois en troisième, pour un total de 40 lancers.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here