Soccer féminin et masculin : Les Patriotes sont toujours dans la course

0
Publicité
Nos équipes doivent mettre les bouchées doubles pour atteindre leurs objectifs. Photo : I. Couture

Malgré leur début de saison difficile, il n’y a rien de perdu pour les deux équipes de soccer des Patriotes.

Les athlètes masculins ont gravi un échelon supplémentaire en s’emparant de la victoire lors de leur deuxième match contre Concordia. Ils ont obtenu une belle revanche en l’emportant 3 à 1, alors qu’ils avaient perdu par une marque de 0 à 2 en match d’ouverture.

«Notre victoire de ce dimanche tient particulièrement au travail des trois milieux de terrain, soit Jonathan Brunelle, Jean-François Fournier et Guillaume Surot, qui ont permis de jouer au sol durant tout le match», raconte l’entraineur Pierre Clermont. Il ne faut pas oublier de souligner le bon travail d’Émile Gallant-Dufour pour ses deux buts, aidé de Guillaume Surot, à qui l’on doit le troisième but et deux passes décisives. Notons aussi l’étanchéité de la défensive, car le seul but accordé à Concordia l’a été lors d’un tir de réparation.
Le soccer masculin des Patriotes se situe encore au bas du classement avec une 6e place sur 8, mais il faut noter qu’ils ont un match de retard sur les autres équipes. Même dans cette situation, l’équipe n’accuse qu’un seul point de retard sur l’UQAM et deux sur McGill et Montréal, qui occupent la tête du classement.

Du côté des femmes

Nos athlètes féminines ont un parcours plus qu’inquiétant alors qu’elles ont ajouté une autre défaite à leur fiche qui ne compte aucune victoire, mais deux matchs nuls. Après un dur match, perdu 0 à 8 contre l’Université de Montréal, l’équipe aurait aimé offrir un meilleur spectacle à ses admirateurs en affrontant Concordia ce dimanche-là. La victoire lui a malheureusement échappé et le match s’est terminé avec la marque de 2 à 3 pour Concordia.

C’est la contre-attaque qui s’est avérée très efficace et qui a fait mal aux Patriotes. «Le manque de concentration par moments ne nous a pas aidés», explique l’entraineur-chef Ghislain Tapsoba. Ces manques peuvent avoir éloigné des filles l’occasion d’enfin talonner le groupe de tête; même la 4e place commence à sembler inaccessible.

Nous ne sommes qu’à mi-saison et après un répit de deux semaines, l’équipe devra aller chercher des points.

Toutefois, ce n’est que la mi-saison et, après un répit de deux semaines, l’équipe devra aller chercher des points contre Laval et Bishop’s. C’est une évolution au jour le jour que se proposent les Patriotes féminines, mais elles misent tout de même sur les séquences efficaces réalisées ce dimanche-là. Elles ont tout de même marqué deux points et les tirs au but ont été nombreux. Rappelons que l’attaque manquait jusque-là d’agressivité, c’est donc un aspect à suivre pour la suite de la saison.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici