Soccer féminin et masculin: Week-end en dents de scie pour les Patriotes

0
L'équipe masculine des Patriotes bien échauffée au stade Gilles-Doucet. Photo: Patriotes
L’équipe masculine des Patriotes bien échauffée au stade Gilles-Doucet. Photo: Patriotes

L’équipe de soccer féminin des Patriotes disputait le vendredi 14 octobre dernier une joute contre les Martlets de l’Université McGill, au Stade Memorial Percival-Molson, et a rendu les armes au compte de deux à zéro. Les Trifluviennes ont pourtant bien entamé le match, offrant du jeu intense et inspiré, sans pour autant trouver le fond du filet.

Mention spéciale à l’attaquante Jacinthe Lépine, qui a été menaçante tout au long du match, dérangeant la défensive adverse à plusieurs reprises. Saluons le retour du milieu de terrain Janiq Boulanger, qui était sur la touche à la suite d’une blessure au genou.

De retour à domicile le jour suivant, les Patriotes ont récolté une victoire de deux à zéro, face aux Stingers de l’Université Concordia. Évoluant au Séminaire St-Joseph sous une pluie battante, les joueuses de l’entraîneur Ghislain Tapsoba ont été menaçantes tout au long du match.

«Je suis fière de la performance qu’on a livrée en fin de semaine.» – Stéphanie Bouchard, défenseure de l’équipe de soccer féminin des Patriotes.

La milieu de terrain, Cassandra Goudreault, a été particulièrement énergique, formant tout un duo avec Janiq Boulanger. L’attaquante Valérie Noël, qui a récolté aussi un but lors de la première demie, a doublé la mise lors du deuxième engagement. Visiblement motivées, les joueuses des Patriotes ont disputé un match intense sur toute la ligne, récoltant leur première victoire de la saison devant leurs partisans.

Du côté du soccer masculin, les Patriotes ont fait match nul de zéro à zéro face à leurs éternels rivaux, les Redmen de l’Université McGill, au Stade Memorial Percival-Molson à Montréal. Dans un match âprement disputé, Les Redmen recherchaient leur deuxième victoire seulement cette saison, alors que les Patriotes étaient en quête d’une quatrième. À noter que le gardien des Patriotes s’est illustré au courant du match, repoussant 10 fois le ballon qui a été dirigé vers lui.

De retour deux jours plus tard au stade Gilles-Doucet de Trois-Rivières pour faire face aux Stingers de l’Université Concordia, les Patriotes se sont inclinés par la marque de trois à un. Profitant d’un jeu décousu de leurs rivaux, les Stingers ont pu compter sur l’appui des frères Medouin, qui ont inscrit un but chacun. Voulant éviter un blanchiment à domicile, les Patriotes peuvent remercier l’arrière Billal Qsiyer, qui a inscrit son quatrième but en carrière.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here