Volleyball: Les Patriotes continuent leur domination

0
Publicité
Marie-Christine Gravel a dominé les Patriotes avec 39 points en neuf sets. Photo: Christopher Plamondon
Marie-Christine Gravel a dominé les Patriotes avec 39 points en neuf sets. Photo: Christopher Plamondon

Après un premier tournoi parfait de neuf sets gagnés en autant de tentatives à Chicoutimi, les Patriotes continuent sur leur lancé, passant au travers des trois autres formations de la ligue universitaire de volleyball division 2 du RSEQ. Le club trifluvien a néanmoins échappé sa première manche de la saison aux mains de l’Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi, comme quoi il doit porter attention à n’importe quelle équipe du circuit.

Dans ce deuxième tournoi de la saison, présenté cette fois au CAPS de l’UQTR les 29 et 30 novembre, les Patriotes en ont donné pour leur argent à leurs nombreux partisans alors qu’ils ont encore une fois prouvé leur domination sur leurs adversaires. Entre autres, une belle performance de l’attaquante Ann-Marie Cloutier qui a été nommée Patriotes féminine de la semaine. L’étudiante en sciences infirmières mérite grandement ce titre grâce à une récolte de vingt attaques marquantes, dix as et un bloc en trois parties, selon les statistiques prises par le RSEQ. En plus de ces chiffres impressionnants, c’est elle qui a tenu la réception de l’équipe alors que ces coéquipières étaient plutôt chambranlantes, notamment lors du match de samedi midi face à l’UQAC.

UQTR vs UQAR

La compétition a relativement bien commencé le vendredi soir face au Nordet de l’Université du Québec à Rimouski, qui occupait alors le quatrième et dernier rang du classement général. La joueuse technique Amélie Chapleau a connu son meilleur match du tournoi avec sept attaques marquantes et trois as en seulement deux sets de travail. La rencontre s’est finalement terminée par les marques de 25-15, 25-21 et 25-17 en faveur des Patriotes. La supériorité de l’UQTR a permis à l’entraineur Étienne Lefebvre de faire voir un peu de terrain à toutes ses joueuses. À noter que la passeuse Corinne Trottier a connu une soirée de trois attaques marquantes en deux manches, statistique intéressante pour une joueuse qui évolue à cette position.

UQTR vs UQAC

Adversaire en apparence pas de taille, l’Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi a donné des sueurs froides à la formation trifluvienne. La première manche s’est d’ailleurs terminée 23-25 en faveur de l’UQAC. Ne se laissant pas marcher sur les pieds, les Patriotes sont sortis solides en seconde manche, l’emportant facilement 25 à 8. Les deux autres sets se sont joués de façon très serrée, soit 25-23 et 25-20, les deux victoires allant du côté de l’UQTR. Spécialiste en réception et en défensive, Rachel Trottier a connu une dure rencontre alors que ses adversaires servaient très profondément, elle qui avait de la difficulté à se déplacer correctement pour rejoindre les puissants services flotteurs de l’Inuk. «Rachel ne nous a pas offert une performance à la hauteur de ce qu’elle nous a habitués depuis le début de la saison. Par chance que nos attaquantes de 4 étaient présentes pour nous sortir de la misère à plusieurs reprises, parce qu’elles en ont eu du ballon!», commente l’entraineur-chef Étienne Lefebvre au terme de la rencontre. Effectivement, ce sont les deux attaquantes de la position 4 (côté gauche) qui sont ressorties du lot lors de cette rencontre: Marie-Christine Gravel, par ses puissantes frappes explosant le contre adverse, et Ann-Marie Cloutier, par ses nombreux placements sur la ligne, ses services flotteurs dévastateurs et sa stabilité en réception.

Entre autres, une belle performance de l’attaquante Ann-Marie Cloutier qui a été nommée Patriote féminine de la semaine.

UQTR vs UQAM

Si les joueuses des Patriotes semblent avoir pris l’UQAC à la légère, elles étaient littéralement en mission face aux Citadins de l’Université du Québec à Montréal. Dans chacun des engagements, l’UQTR a rapidement pris une confortable avance pour l’emporter 3-0 au final par les marques de 25-23, 25-17 et 25-15. L’UQAM est revenue de l’arrière lors du premier set, mais n’a rien pu faire face à des Patriotes plus forts et plus engagés dans la rencontre. Rachel est revenue dans le droit chemin, stabilisant la réception pour ce dernier match de la journée. L’attaquante de centre Myrianne Courteau était partout sur le terrain, combinant sept attaques marquantes, cinq blocs et deux as en trois en plus de ralentir plusieurs frappes de ses adversaires au contre. Marie-Christine Gravel et Ann-Marie Cloutier sont également ressorties avec respectivement dix et sept attaques marquantes en trois sets. Presque chaque joueuse de la formation des Patriotes a pu fouler le terrain pour donner un bon accomplissement face à la deuxième meilleure équipe du circuit.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici